• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Cordemais : la centrale à charbon ne fermera pas en 2022

La centrale thermique de Cordemais (Loire-Atlantique), combinée charbon et fuel / © Christophe François, France 3 Pays de la Loire
La centrale thermique de Cordemais (Loire-Atlantique), combinée charbon et fuel / © Christophe François, France 3 Pays de la Loire

Le Ministère de la transition écologique a annoncé, à l'issue d'une rencontre avec les syndicats d'EDF Cordemais, que la centrale à charbon, l'une des quatre encore en activité en France, va pouvoir continuer de tourner après 2022. 

Par Evelyne Jousset

Pour Gwenaël PLAGNE, délégué syndical CGT, c'est une grande satisfaction et un soulagement. Mais cette autorisation est accordée sous réserve et à deux conditions. 

Une nouvelle analyse des moyens de production énergétique du Grand Ouest va être lancée, pour déterminer si Cordemais est indispensable sur le réseau et pour combien de temps.  

Il faut, par ailleurs, que la viabilité du projet alternatif baptisé Ecocombust soit prouvée. Il s'agit d'un process d’incinération de biomasse et déchets bois de l’ameublement et du bâtiment. Auquel cas, la centrale utilisera 20% de charbon et 80% de biomasse. 

 

 

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus