Le Loroux-Bottereau, prés de Nantes : un ancien hôpital retrouve des couleurs grâce à un collectif de graffeurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Calcagni avec Christelle PIneau

Une performance artistique éphémère, c'est ce que proposent au Loroux-Bottereau dans le vignoble nantais plusieurs graffeurs. Leur terrain d'expression, les murs de l'ancien hôpital voué à la démolition. Une création dans le cadre d'un nouveau festival, baptisé Echo et qui mélangera art graphique et musique samedi 14 mai et dimanche 15 mai 2022.

Ceci n'est plus un hôpital.

C'est aujourd'hui un lieu en transition.

Où toute création est de genre éphémère.

Une quinzaine d'artistes est en pleine effervescence dans cette petite commune du vignoble nantais, située à vingt kilomètres de la Cité des Ducs.

Sébastien Bouchard et Tamala sont artistes muralistes. 

"On se prépare de toute façon à ce que ça n'existe plus, à ce que ce soit détruit" explique Tamala perchée à plusieurs mètres du sol. 

C'est pas comme si on créait un tableau et du jour au lendemain on déchire tout. Ça fait un peu mal. Là on sait qu'une fois qu'il est posé sur le mur l'œuvre ne nous appartient plus

Tamala

Artiste muraliste

Un documentaire sur la mémoire des lieux, des oeuvres réalisées pendant les confinements ont amorcé ce grand projet.

Porté par un collectif local.

"Les gens qui habitent au Loroux-Bottereau depuis longtemps sont vraiment attachés à ce lieu" explique Bertrand Vacarisas le président de l'Association Les Locaux, "donc le travail documentaire qu'on a fait avant nous a permis de montrer patte blanche, qu'on aimait vraiment le lieu.

"Si on était arrivé directement en repeignant l'hôpital ça aurait peut-être été un peu compliqué" ajoute-t-il "mais on a vu qu'il y avait une vraie adhésion des habitants, vraiment de tout âge".

La commune accompagne cette phase de deuil joyeux.

Le parc et quelques bâtiments anciens seront conservés mais là aussi tout est en chantier-création.

"Nous sommes sur un passage de relais entre l'abandon de ce site et la reconstruction d'un nouveau site." détaille Emmanuel Rivery, maire du Loroux-Bottereau.

On est en train de travailler avec les habitants autour du projet, de ce qu'on va faire de ce site, de ce qu'on ne va pas en faire. On a souhaité lui donner vie encore un petit peu pour faire une belle transition entre le passé et le futur de la commune

Emmanuel Rivery

Maire du Loroux-Bottereau

Ador, Lady Bug, Korse, la très grande majorité de ces résidents grapheurs ou muralistes, est installée dans la région nantaise. De renommée nationale, internationale.

On y trouve même la Fédération Française de Papier Mâché.

"Là on est dans le bar de chez Guiton", explique Chacha, une de ses membres.

"Un bar en papier mâché qui est une reproduction d'un bar de la commune dans notre imaginaire"

L'art pariétal de l'an 2022 s'invente maintenant et ici, au Loroux-Bottereau.

Présentation tout le week-end du samedi 14 mai et 15 mai 2022.

Cette Méduse sera la seule à survivre au-delà de l'événement, comme un Echo lointain.