• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Marie-Louise, une jeune centenaire de Loire-Atlantique qui refuse de s'ennuyer.

La voiture a 84 ans, une jeunesse à côté de Marie-Louise qui vient de fêter ses cent ans. / © France 3
La voiture a 84 ans, une jeunesse à côté de Marie-Louise qui vient de fêter ses cent ans. / © France 3

Elle était déjà allée se promener dans cette vieille voiture il y a quelques années. Marie-Louise a demandé pour ses cent ans de refaire un tour dans la Mathis de 1934. Pas gênée du tout d'être un peu secouée.

Par Olivier Quentin

"J'ai toujours travaillé"

Le secret de Marie-Louise, 100 ans depuis le 10 septembre dernier : le travail ! 

"A six ans, tout ce que je pouvais faire à la maison je le faisais. J'essuyais la vaisselle, je débarrassais la table."
Maire-Louise passe des heures encore à tricoter des couvertures pour les pèlerins de Lourdes / © Olivier Quentin
Maire-Louise passe des heures encore à tricoter des couvertures pour les pèlerins de Lourdes / © Olivier Quentin

Aujourd'hui encore, Marie-Louise continue de travailler. Dans sa chambre de la résidence Victor Ecomard à Sainte-Pazanne en Loire-Atlantique, Marie-Louise tricote des couvertures qu'elle fait parvenir ensuite aux malades des processions de pèlerins à Lourdes. 

De temps en temps aussi, elle donne un coup de main pour mettre le couvert lorsqu'il y a un repas festif à l'EHPAD.

Et ce vendredi matin, elle a deux rendez-vous. D'abord au marché, sur la place tout à côté de la résidence. Elle y rencontre des amis, y discute avec les uns et les autres, touche les tissus des robes qui sont exposées. 
 
Tous les vendredi, Marie-Louise fait son tour sur le marché de Sainte-Pazanne / © Olivier Quentin
Tous les vendredi, Marie-Louise fait son tour sur le marché de Sainte-Pazanne / © Olivier Quentin

A 10h30, second rendez-vous. Cette-fois-ci avec un gamin de 77 ans qui va l'emmener dans sa belle voiture, une Mathis de 1934, seize ans plus jeune qu'elle ! 
 

elle peut atteindre les 90 km/h...


C'est le cadeau qu'elle a souhaité avoir pour fêter son centenaire, une virée dans cette vieille automobile modèle EMY4S à suspensions Porsche. "Avec le vent dans le dos, elle peut atteindre les 90 km/h, nous dit fièrement Jean Trochel qui l'a restaurée. Mais avec les nouvelles limitations de vitesse je suis contraint de me limiter à 80 km/h !"

Une virée sur les lieux de son enfance

Jean est venu chercher Marie-Louise sur le parking de la résidence pour une virée sur les lieux de son enfance. La superbe Mathis file sur la petite route qui les emmène jusqu'aux Landes, un hameau où était l'exploitation agricole de la famille. "Vous avez dû y passer des heures à remettre en état la voiture" admire Marie-Louise. Jean opine du chef.

La Mathis s'arrête près de l'ancienne ferme. "Ça a bien changé" reconnaît-elle. Hop ! Après quelques souvenirs qui remontent à la mémoire, retour à la maison de retraite. 
Jean Trochel est le propriétaire de la Mathis restaurée de 1934 / © Olivier Quentin
Jean Trochel est le propriétaire de la Mathis restaurée de 1934 / © Olivier Quentin

Et Marie-Louise imagine déjà refaire un tour dans la belle voiture. Pour les 110 ans ? propose-t-on. 

"Encore faut-il que je sois toujours là" fait remarquer Jean en souriant.

Marie-Louise reprendra sans doute son tricot cet après-midi. Elle aurait bien fait une belote mais pas facile de trouver des partenaires de jeu.

C'est qu'elle est encore bien vive Marie-Louise pour ses cent ans !

►voir notre reportage
 

Maire-Louise Amiand, centenaire

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus