Mort de Claire Bouchaud : tuée d'un coup de couteau

Le corps sans vie d'une femme a été retrouvé lundi 8 mai sur la commune de Cohiniac. / © France 3 Bretagne
Le corps sans vie d'une femme a été retrouvé lundi 8 mai sur la commune de Cohiniac. / © France 3 Bretagne

Dans un communiqué, le procureur de la République a précisé les causes de la mort de la jeune femme. "L'autopsie du corps a permis de caractériser une mort violente consécutive à une lésion par arme blanche au niveau du coeur", a informé Bertrand Leclerc, procureur de la République de Saint-Brieuc  

Par Guénolé Seiler

La disparition de Claire Bouchaud avait été signalée il y a deux semaines par ses proches. Son corps a été retrouvé par un promeneur dimanche dans un roncier près d'une ferme abandonnée à Cohiniac.
"La victime, faiblement vêtue, dont l'état du corps évoquait un décès remontant manifestement à plusieurs jours, ne pouvait être identifiée que par comparaison ADN", est-il précisé dans le communiqué.

"Il s'agissait de Claire Bouchaud, domiciliée à Saint-Péver, secrétaire médicale à l'hôpital de Saint-Brieuc, signalée disparue le 26 avril 2017 et objet depuis lors d'une enquête pour disparition inquiétante", précise le procureur. "Toutefois, il apparaissait que sa disparition pouvait remonter au 22 avril 2017, date à laquelle elle aurait été vue en dernier lieu, son téléphone restant depuis inactif".

Selon la gendarmerie, la jeune femme avait "quitté son domicile de Saint-Péver", dans les Côtes-d'Armor, le samedi 22 avril en début d'après-midi pour se rendre à un vide-grenier. La jeune mère devait "récupérer son enfant de 4 ans, qui avait passé des vacances à Nantes chez ses
grands-parents. Elle n'a pas repris son travail à Saint-Brieuc lundi 24 avril".Plusieurs ratissages et battues organisés par les enquêteurs et les habitants
étaient demeurés vains.

Claire Bouchaud était la soeur d'Emmanuelle Bouchaud élue régionale d'opposition à la Région Pays de la Loire. 


Une information judiciaire contre X pour homicide volontaire a été ouverte le 8 mai.

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus