• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : le capo de la Brigade Loire relaxé

© France 3 Pays de la Loire
© France 3 Pays de la Loire

Romain Gaudin, porte-parole et capo de la Brigade Loire, était jugé ce jeudi après-midi à Nantes après avoir bravé une interdiction de déplacement à Lorient (56), le samedi 19 décembre 2015. Il a été relaxé par le tribunal.

Par Valentin Gaborieau

Le capo de la Brigade Loire risquait gros. Pour s'être déplacé, avec d'autres supporters nantais, au stade du Moustoir, à Lorient (56), le samedi 19 décembre alors qu'un arrêté d'interdiction de déplacement avait été pris, Romain Gaudin était jugé ce jeudi au Tribunal de Grande Instance de Nantes. Il risquait jusqu'à 5 ans d'interdiction de stade pour avoir violé cet arrêté. Aucun incident ne s'était passé lors du match.

Mise à jour : le tribunal a relaxé Romain Gaudin. Pour le tribunal, l'arrêté ministériel faisait défaut, en partie à cause de violences précédentes n'étant pas été démontrées.

Des soutiens des supporters, des journalistes et des joueurs

Sur Twitter, des soutiens avec le hashtag #TousAvecRomain émergent de la part des supporters, des journalistes mais aussi des actuels (Yacine Bammou, Léo Dubois, Valentin Rongier, Koffi Djidji, Anthony Walongwa) ou anciens joueurs (Lucas Deaux, Birama Touré) du FC Nantes. En outre, de nombreux supporters se donnent rendez-vous à partir de 14h au tribunal pour soutenir l'un des leaders de la Brigade Loire.

Plus qu'un simple jugement, c'est l'interdiction de déplacement qui est remis en cause, souvent appliquée cette saison pour les supporters nantais.

 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus