Cet article date de plus de 5 ans

IMAGES. Loi Travail : des heurts à Nantes en marge de la manifestation

A Nantes, la manifestation contre le projet de loi travail a dégénéré en fin de matinée. Plusieurs dizaines d'individus ont affronté les forces de l'ordre dans le centre ville.
Une façade vitrée dégradée à Nantes, le 31 mars 2016.
Une façade vitrée dégradée à Nantes, le 31 mars 2016. © David Jouillat / France 3 Pays de la Loire
Des heurts ont opposé des manifestants aux forces de l'ordre à Nantes, occasionnant des répliques de gaz lacrymogène et plusieurs interpellations, jeudi dès la mi-journée dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail.

Deux personnes ont été interpellées à Nantes, selon la préfecture de Loire-Atlantique.

A Nantes, les autorités considéraient les manifestations terminées en début d'après-midi, même si des affrontements se poursuivaient avec des petits groupes de manifestants.

La CGT a estimé le cortège à 30.000 à Nantes, tandis que la préfecture comptait 12.000 personnes.

A Nantes peu avant 11h00, plusieurs dizaines de jeunes, le visage dissimulé, ont lancé divers projectiles (cailloux, bouteilles en verre...) devant l'opéra, les forces de l'ordre répliquant avec des gaz lacrymogènes.

Devant les deux banderoles de tête, qui proclamaient "Les travailleurs-euses de demain disent stop" et "Loi travail - Précarité à perpétuité", de nombreux gilets jaunes, membres du service d'ordre lycéen, lançaient des: "On reste calmes !" et invitaient à "rester derrière les banderoles" pour "éviter la casse".

Mais une fois le cortège arrivé devant le CHU de Nantes où devaient avoir lieu les prises de parole, plusieurs centaines de jeunes, parfois cagoulés, munis de projectiles divers, ont quitté la manifestation syndicale pour se diriger vers la gare, particulièrement gardées par les forces de l'ordre.

Des projectiles ont alors été lancés par ces manifestants, qui ont tenté de monter des barricades en début d'après-midi.

A 15h45, un face-à-face entre plusieurs dizaines de personnes et les forces de l'ordre avait toujours lieu notamment près du CHU de Nantes.

A 16h45, la Police Nationale dressait un bilan provisoire de 7 interpellations et de 3 blessés du côté des forces de l'ordre.

>> Suivez notre direct des mobilisations dans la région.
© David Jouillat / France 3 Pays de la Loire
© David Jouillat / France 3 Pays de la Loire
© David Jouillat / France 3 Pays de la Loire
© David Jouillat / France 3 Pays de la Loire
© David Jouillat / France 3 Pays de la Loire
© Christine Vilvoisin / France 3 Pays de la Loire
© David Jouillat / France 3 Pays de la Loire

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie