Cet article date de plus de 4 ans

À Nantes, les berges de la Loire en piteux état

Au niveau de Nantes, les berges de la Loire semblent insalubres. Le fleuve présente à certains endroits un visage plutôt repoussant. Activités illicites, berges dégradées ou accumulation de déchets, le grand fleuve est victime de maltraitances.
Une voiture brûlée. Un amoncellement de déchets plastiques. Une simple balade à vélo, le long de la Loire entre Nantes et Sainte-Luce-sur-Loire, permet de se rendre compte de la pollution des berges du fleuve. Cette casse, installée depuis des années, a été maintes fois signalée mais jamais inquiétée.
durée de la vidéo: 01 min 33
Nantes : des berges de la Loire en piteux état ©France 3 Pays de la Loire

Côté sud-Loire, un port qui s'envase inéluctablement et un quai qui se fragilise lentement au pied d'un quartier pourtant  touristique de Rezé. « Dessous, les fondations sont en train de s’éroder. Y a une cavité qui est en train de grandi de plus de deux mètres de profondeur, » explique Émile Robert, ancien président du centre nautique Sèvre-et-Loire.

Un jeu de ping pong

Mais au fait qui a en charge l'entretien des berges ? Les institutions se renvoient la balle. Nantes Métropole s'est pourtant engagée sur 30 mesures pour mettre le Fleuve en valeur, avec l'implantation de multiples équipements (parcours à vélo, guinguettes, accès piétonniers). C'est à chacun de nous de respecter la Loire, et aux institutions de la protéger.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société