Port de Nantes-Saint-Nazaire : bilan positif pour l'année 2016

C’est l’heure de dresser le bilan de l’année 2016 pour le port de Nantes-Saint-Nazaire. Après une période difficile, le premier port français en matière de créations d’emploi a réussi à redresser la barre.

Le port de Nantes-Saint-Nazaire est les premier de France en matière de créations d'emploi.
Le port de Nantes-Saint-Nazaire est les premier de France en matière de créations d'emploi. © Richard Villalon /Maxppp
Il y a encore quelques mois le port de Nantes Saint-Nazaire déplorait des chutes brutales et inexpliquées d'activité. Lavenir semblait sombre. Mais après la requalification de la zone industrielle et portuaire de Saint-Nazaire et des investissements à hauteur de 30 millions d’euros, c’est aujourd'hui le port français qui s'en tire le mieux en devenant un port relai des grands ports asiatiques.

Créateur d’emplois


« Malgré les difficultés, on a investi. C’est l’essentiel pour une industrie que d’investir et de préparer l’avenir. », explique le président du conseil de surveillance, Francis Bertolotti.

C’est aujourd’hui le premier port français en matière de créations d’emplois. Concernant le trafic, il se situe à la quatrième place nationale. Mais tout cela constitue un bilan positif pour l’année 2017.

Hausse du trafic


Depuis trois ans maintenant le port mise sur les filières énergétique, agro-alimentaire et industrielle.

Si le secteur agro-alimentaire n'a jamais vraiment souffert, il aura fallu la mise en place d'un projet stratégique 2015-2020 pour voir apparaitre l'an dernier les premiers signaux positifs avec au bout une hausse du traffic de 0,3%.

Et l'embellie se poursuit avec la chaine de l'airbus A350 , la construction d'éoliennes, l'importation de véhicules et le marché à l'international. Depuis 2016 on exporte en Chine 1000 containers de viande de porc produite en Pays de la Loire.

► Le reportage d'Evelyne Garcia et Luc Prisset

durée de la vidéo: 01 min 38
Port de Nantes-Saint-Nazaire : bilan positif pour l'année 2016 ©France 3 Pays de la Loire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie