Santé : comment prévenir l'accident vasculaire cérébral AVC

IRM du cerveau sur une personne ayant fait un AVC / © Alex Baillaud / Maxppp
IRM du cerveau sur une personne ayant fait un AVC / © Alex Baillaud / Maxppp

L'Agence Régionale de Santé ARS prend le train demain dans les Pays de la Loire à l'occasion de la journée mondiale de l'accident vasculaire cérébral, pour informer le public des signes de l'AVC et de l’urgence de la prise en charge pour augmenter les chances de récupération.

Par Christophe Turgis

Si vous prenez le train demain matin 28 octobre dans les gares de, ou vers, Nantes, Angers, Saint-Nazaire et La Roche-sur-Yon vous croiserez sans doute des personnes qui vous parlerons de l'AVC. 3 lettres pour désigner la 3ème cause de mortalité en France, la 2ème cause démence et la 1ère cause de handicap physique acquis chez l'adulte.
Des médecins et des infirmières seront présents pour donner des conseils de prévention afin de vite repérer les signes de l’AVC et appeler aussitôt le Samu.

Un AVC est une atteinte des neurones due à un manque d’apport du sang au cerveau. Plus le traitement commence tôt, plus il est efficace. Il est donc essentiel que chaque personne sache reconnaitre les signes de l’AVC, qui peut se manifester par l’apparition brutale :
  • de difficultés à bouger le bras et/ou la jambe
  • d’une déviation de la bouche
  • d’un trouble de la parole et/ou de la compréhension du langage
La journée mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), l’ARS des Pays de la Loire déploie dans les gares vendredi 28 octobre une opération de sensibilisation / © ARS
La journée mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), l’ARS des Pays de la Loire déploie dans les gares vendredi 28 octobre une opération de sensibilisation / © ARS

 

L'AVC en chiffres

Dans les Pays de la Loire (2015) :

  • 6200 AVC

En France (chaque année) :

  • 155 000 nouvelles personnes sont touchées par un AVC
  • 1 toutes les 4 minutes
  • 62 000 vont en décéder

Sur le même sujet

Les + Lus