• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Bouclard : une nouvelle maison d'édition nantaise et bientôt une revue littéraire

Créer une maison d'édition et qui plus est une revue littéraire est un challenge pour ne pas dire un exploit qu'un trio de choc tente de relever aujourd'hui à Nantes. Si la maison d'édition est d'ores et déjà lancée, la revue elle a besoin de vous. Un financement participatif a été lancé sur Ulule. 

Par Eric Guillaud

C'est un projet qui leur tenait à coeur depuis longtemps, très longtemps. Thierry Fétiveau, Benjamin Reverdy et Clément le Priol ont fini par se lancer dans l'aventure mais pas tout à fait dans l'inconnu. Les trois garçons ont déjà été membres d'un collectif autour du livre, le collectif Carré Cousu Collé, aujourd'hui mis en sommeil. 

Dans un premier temps, l'aventure a pris la forme d'une maison d'édition. Elle s'appelle Bouclard comme la revue littéraire que les trois compères ont ensuite décidé de créer. Mais une revue pas tout à fait comme les autres, dans les marges, hors format, une parution semestrielle, 64 pages. 

"Elle ne traitera pas de l'actualité du livre...", explique Benjamin Reverdy, "mais de l'histoire du livre, de l'objet en lui-même, des gens... avec une approche libre et subjective, dans l'esprit du nouveau journalisme, qu'on appelle aussi le journalisme gonzo. C'est un laboratoire. On veut casser la façon dont on parle du livre". Mais l'objectif est bien évidemment d'éditer des livres.
L'équipe au travail
L'équipe au travail
Si la maison d'édition est bel et bien lancée, la revue attend votre aide via le site de financement participatif Ulule, très précisément ici

Quant aux articles qui constitueront son premier numéro, ils sont quasi-bouclés. On y parle de l'étrange bibliothèque de l'Institut Métapsychique International à Paris, du boxeur Arthur Cravan, ami de Blaise Cendrars et neveu d'Oscar Wilde, de contes philosophiques et saugrenus, d'une rencontre entre l'auteure nantaise Clémentine Mélois et l'informaticien, écrivain, poète, chanteur Paul Braffort qui était membre le l'Oulipo...

"Il y aura des articles longs et entre deux des cartes blanches pour respirer. Il y aura aussi dans ce premier numéro la traduction pour la première fois en France d'un texte de l'Américaine Amelia Gray...".

Et comme vous avez affaire à des vrais passionnés, même la typo a été spécialement conçue pour la revue. Un article vous la présente en détail iciL'impression sera lancée à la fin du mois d'octobre, la sortie officielle est annoncée pour janvier. Les contributeurs Ulule pourront quant à eux le tenir entre leurs petites mains fébriles dès le mois de décembre.

Plus d'infos ici

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus