Condamné en Russie, le Nantais Yoann Barbereau a réussi à regagner la France

Yoann Barbereau a été condamné par la justice russe à 15 ans de prison, au terme d'un procès à charge / © Capture d'écran Facebook Liberté pour Yoann Barbereau
Yoann Barbereau a été condamné par la justice russe à 15 ans de prison, au terme d'un procès à charge / © Capture d'écran Facebook Liberté pour Yoann Barbereau

Yoann Barbereau avait été arrêté à Irkoutsk en Russie le 11 février 2015. Les autorités russes l'accusant d'attouchements sur sa fille et de diffusion d'images pornographiques. Au terme d'un procès à charge, il a été condamné par la justice russe en décembre 2016 à 15 ans de prison.

Par Fabienne Béranger

Au terme de 14 mois de cavale, Yoann Barbereau a réussi à rejoindre la France. Il a atterri sur le territoire français ce mercredi 8 novembre vers 18h.

Le Nantais est en poste à Irkoutsk en Russie en tant que directeur de l'Alliance française au moment de son arrestation en février 2015. Les autorités russes lui reprochent d'avoir mis en ligne trois photos intimes de lui-meme et son épouse, sur un site russe dédié aux jeunes parents. Plus une photo où il apparait nu aux cotés de sa fille. Une photo ne présentant aucun caractère sexuel.
Il comprend vite que son ordinateur a été piraté, des photos personnelles lui ont été volées et utilisées pour lui nuire.

Emprisonné pendant 71 jours, il est relâché et assigné à résidence, équipé d'un bracelet électronique. 
En septembre 2016, il parvient à se débarrasser de ce bracelet, prend la fuite et réussit à quitter la Russie.
"Son message sur les réseaux sociaux laisse à penser qu'il est arrivé à Oulan-Bator, capitale de la Mongolie", explique alors Thierry Guidet, président du comité de soutien à Yoann Barbereau.

En décembre 2016, au terme d'un procès à charge, il est condamné par contumace par la justice russe à 15 ans de prison pour des faits qu'il a toujours nié.
Au terme de près de trois années de cauchemar, Yoann Barbereau a réussi à rejoindre la France ce mercredi 8  novembre. Pour autant, l'affaire ne s'arrête pas là puisque le Nantais est sous le coup d'un mandat d'arrêt international. 

► L'interview de Thierry Guidet, président du comité de soutien à Yoann Barbereau
Thierry Guidet, président du comité de soutien à Yoann Barbereau



Sur le même sujet

Un bébé, un livre : lutter contre l'illétrisme dés la maternité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne