Coronavirus : à Nantes, le port du masque obligatoire dès ce vendredi dans certains secteurs de la ville

A compter de ce vendredi 14 août, le port du masque est obligatoire dans l'hypercentre nantais ainsi qu'aux abords nord et sud de la gare, en bordure d'Erdre et sur les marchés de plein air.
Le port du masque obligatoire dans l'hypercentre nantais dès le 14 août 2020, photo d'illustration
Le port du masque obligatoire dans l'hypercentre nantais dès le 14 août 2020, photo d'illustration © DENIS CHARLET / AFP
Le masque est désormais obligatoire à compter de ce vendredi 14 août dans l'hypercentre de Nantes, sur les bords de l'Erdre, sur les parvis nord et sud de la gare et sur les marchés de plein air de la ville.

"Selon Santé publique France, une augmentation régulière du nombre de nouveaux cas dépistés positifs par PCR est observée depuis plusieurs jours en Loire-Atlantique, et particulièrement à Nantes. Selon les données disponibles, pour la période du 4 août au 12 août, 969 cas positifs ont été recensés pour le département, soit une incidence (nombre de nouveaux cas ramenés à la population résidente) de 13,43/100 000 habitants. 4 cas de COVID-19 ont également été admis en réanimation au CHU de Nantes. Ces chiffres montrent que le virus circule de plus en plus sur notre territoire", précise la préfecture de Loire-Atlantique.

"Face au risque d'une reprise épidémique, et alors qu'approchent les premiers retours de congés, nous devons prendre toutes les précautions nécessaires", explique Johanna Rolland, la maire de Nantes.  

135 euros d'amende en cas de non-respect de la mesure

"Le non-respect de cette obligation (de porter le masque) est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 4ème classe soit 135 euros et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende prévue pour les contraventions de 5ème classe soit 1 500 euros", précise la préfecture dans un communiqué.

"La liste des lieux concernés pourra être actualisée en fonction de l'évolution de la situation sanitaire et au regard des éventuelles remontées des élus du territoire, que j’invite à se rapprocher des services de la préfecture", a expliqué Claude d’Harcourt, préfet de la Loire-Atlantique.
Les partis du centre ville soumises au port obligatoire du masque
Les partis du centre ville soumises au port obligatoire du masque © DR


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société