Coronavirus : en Pays de la Loire, région et départements commandent 4 millions de masques

Les masques FFP2 (photo) font défaut dans le stock d'État et les collectivités commencent à passer commande pour protéger le personnel hospitalier. / © Fred Dufour / MaxPPP
Les masques FFP2 (photo) font défaut dans le stock d'État et les collectivités commencent à passer commande pour protéger le personnel hospitalier. / © Fred Dufour / MaxPPP

Depuis ce week-end, la région et les départements réalisent des commandes conséquentes de masques pour faire face à la pandémie de Coronavirus. La région Pays de la Loire est pour l’instant la moins touchée par la maladie.

Par Quentin Duval et Valentin Pasquier

Les cinq départements des Pays de la Loire ont décidé de passer commande de masques, à l'instar de la région. 4 005 000, c’est très exactement le nombre de masques qui devraient arriver dans notre région ces prochains jours.
Pour anticiper la vague épidémique de Covid-19 en  Pays de la Loire, c’est d’abord la Présidente de région, Christelle Morançais qui a annoncé une commande de 1,5 million de masques à destination en priorité au personnel de santé.

Ces masques seront "mis à disposition de l’ARS pour répondre en priorité aux besoins de nos professionnels de santé" travaillant auprès de patients contaminés, indique sa présidente (LR) Christelle Morançais.

Départements et communes suivent la marche

Les Départements prennent eux aussi des initiatives.

C’est d’abord Christian Gillet, président du conseil départemental du Maine et Loire qui annonçait Samedi 21 mars, une commande de 500 000 masques chirurgicaux  et 200 000 masques FFP2 pour le personnel des EHPAD. Le même jour, la Vendée commandait 150 000 masques
Dimanche, la Sarthe annonçait la commande de 400 000 masques en collaboration avec certaines communes, pour finalement aboutir à 530 000 aujourd’hui. 250 000 d’entre eux sont destinés en priorité aux agents du département qui réalisent certaines tâches importantes comme l’entretien des routes
Ces commandes groupées s’effectuent en collaboration avec certaines municipalités. Le décret du 20 mars 2020 autorise les collectivités locales à acquérir des masques dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

En Loire-Atlantique, une commande de 1 million de masques a été passée ce lundi 23 mars. Ils sont destinés "aux agents départementaux qui interviennent sur le terrain, aux professiosnnels de la protection de l'enfance, travaillant dans les Ehpad et assurant des services d'aide à domicile".

125 000 masques ont également été commandés par le département de la Mayenne, 25 000 doivent être livrés ce lundi "aux autorités de santé en Mayenne".

Ces commandes s’enchaînent grâce à la parution du décret du 20 mars 2020. Ce dernier autorise les collectivités locales à acquérir des masques dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Une nécessité alors que les stocks de masques sont insuffisants en France.
 

Un manque de prévoyance

Le 20 mars, le ministre de la Santé et des Solidarités confiait aux citoyens que l'État ne disposait pas d'un stock de masques suffisant face à l'ampleur de la crise actuelle liée au coronavirus.

"Nous disposons d’un stock d’État d’environ 150 millions de masques chirurgicaux et d'aucun stock de masques FFP2. Il avait été décidé, suite aux crises sanitaires précédentes (je remonte pour cela à 2011 et 2013) qu’il n’y avait plus lieu de conserver des stocks massifs de masques dans le territoire," justifiait alors Olivier Véran.

Samedi, Olivier Véran a annoncé la commande de 250 millions de masques, qui seront "progressivement" distribués, et confirmé que les masques actuellement en stocks seront en priorité distribués aux professionnels de santé.
D’autres commandes pourraient avoir lieu dans les prochains jours, notamment des commandes groupées entre communes. Les livraisons devraient elles s’échelonner toute la semaine.


 

Sur le même sujet

Les + Lus