DIRECT. FC Nantes : "Il y a un énorme défi à relever la saison prochaine, je veux vivre ça !", Antoine Kombouaré reste l'entraîneur des Canaris "pour aller au bout du contrat"

Publié le Mis à jour le

Après la victoire des Canaris en Coupe de France et une saison décisive, l'avenir d'Antoine Kombouaré à la tête du club n'était pas certain. Le Kanak l'a officialisé ce jeudi 19 mai. Il sera l'entraîneur du FC Nantes l'an prochain et accompagnera sur les chemins européens.

Voir ou revoir la conférence de presse d'Antoine Kombouaré à la Jonelière.

"C'est une revanche personnelle"

"Ce sont des grands malades, je les aime comme mes enfants", lorsqu'il parle de ses joueurs, c'est avec le coeur et l'âme d'un chef admiratif.

Lorsqu'il prend la tête de l'équipe en février 2021 pourtant, on ne donnait pas cher de la peau des Canaris embourbés dans les bas fonds du classement. Et d'entrée de jeu, le Kanak remet l'équipe menacée de relégation sur les rails. Le FC Nantes renoue avec la victoire en allant battre les Angevins 3-1 sur leur pelouse. La mécanique est lancée. 

C'est une revanche personnelle ce que j'ai fait à l'époque en tant que joueur du FC Nantes, j'ai envie de prouver que c'est de l'histoire ancienne, j'ai envie d'écrire une nouvelle page avec mon club de coeur

Antoine Kombouaré

Entraîneur du FC Nantes, le 11 février 2021

"Ce qui est sûr c'est que les joueurs sont au plus mal, ils sont en grande difficulté, sportive et mentale. Il faut être être auprès d'eux discuter, échanger, les faire travailler, qu'ils retrouvent confiance et surtout qu'ils retrouvent du plaisir à jouer au ballon", déclarait le coach à son arrivée.

Ce plaisir, cette confiance, derrière lui ils les ont retrouvés.

Antoine Kombouaré c'est la force paisible. L'homme ne mâche pas ses mots. Au coup de sifflet final d'une coupe de France tant espérée, il fait le bilan : "c'est leur victoire parce qu'ils ont énormément souffert. C'est vrai que sous la présidence de Kita - le président du FC Nantes ça n’a pas toujours été facile pour eux. Ils ont fait comme moi, ils ont compartimenté. Moi je ne m'entends pas toujours très bien avec le président, mais ce qui m'intéresse c'est mon club. Merci à eux, à ces supporters qui ont été merveilleux avec nous"

Il le sait mieux que quiconque lui qui a mouillé le maillot, rien n'est jamais gagné d'avance. 

 Il y a un an, on pouvait crever et aller en Ligue 2. Là, on va se retrouver, en gagnant cette Coupe de France, à jouer la Ligue Europa. Vous imaginez l’écart ?" Et pourtant, les supporters, eux, y ont cru.

Antoine Kombouaré

Entraîneur du FC Nantes, 7 mai 2022

"Quant Antoine Kombouaré est arrivé, il a tout de suite posé sa patte sur cette équipe. Il a imposé une énorme discipline", explique David Phelippeau, journaliste à RMC sport qui suit le FC Nantes depuis 20 ans.

"Moi j'ai une anecdote, premier entraînement, il neige à Nantes, ce qui est plutôt rare. Emmanuel Macron est en ville donc il y des bouchons, des embouteillages partout sur le périphérique. Du coup certains joueurs pour la première séance sont en retard"

Et là je peux vous assurer ils se sont pris une soufflante. C'est un bon meneur d'hommes, ce n'est pas que ça. Il a apporté beaucoup de rigueur

David Phelippeau

Journaliste à RMC Sports

De Nantes à Lens en passant par Paris et l'Arabie Saoudite, Antoine Kombaouré est un footballeur vagabond mais fidèle. S'il reste ce n'est pas pour faire de la figuration mais qu'il y a une partie à jouer.

Cette équipe de Nantes, elle a une âme, elle a du coeur, elle ressemble à Antoine Kombouaré.

David Phelippeau

Journaliste à RMC Sports

"Le Bilan de la saison est grandiose"

"Ce sont les joueurs qui se sont révélés au-delà de tout ce que l'on a bossé. Ce qui est unique c'est que j'avais 8 cadres, 8 titulaires assez extraordinaires. A chaque fois j'ai composé avec une ossature solide. Notre réussite c'est celle d'un groupe. Ce que j'ai aimé c'est que les joueurs ont mis leur talent au service du travail", a déclaré Antoine Kombouaré lors de sa conférence de presse.

C'est au-delà de mes espérances ce qui s'est passé, voir une équipe qui marque autant de buts, qui gagne autant de matches, qui remporte la Coupe de France. J'en ai rêvé

Antoine Kombouaré

Entraîneur du FC Nantes

Le dernier match contre Saint-Etienne ? Avec toujours toujours la même exigence :

Il faut honorer le maillot et dire adieu à ceux qui vont partir. Et surtout il faut gagner pour arriver à 16 victoires et 57 points. Le championnat ça se respecte. L'éthique c'est jusqu'au bout

Antoine Kombouaré

Entraîneur du FC Nantes

Les grands joueurs font les grands clubs, les grands entraîneurs aussi

Il reste mais avec qui ? Quels recrutements, quels départs ? Le Kanak voudra avoir les mains libres. "J'ai défini une liste de joueurs, les choses ont été mises à plat avec la direction. Je suis prêt à ce que certains partent, j'ai trop était joueur pour m'y opposer à nous de travailler pour trouver des solutions"

J'attends la rentrée des classes je vais voir ceux qui seront présents. Ce que je veux c'est que les joueurs que je souhaite soient là. Jamais un joueur n'a été recruté contre ma volonté

Antoine Kombouaré

Entraîneur du FC Nantes

On le sait, le président Kita avec qui les relations sont cordiales mais tendues, peut être très interventionniste notamment en période de mercato. L'été sera chaud.