Documentaire. Antoine Kombouaré, la force paisible

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Bouchet avec NC la 1ère

Ses racines kanak semblent lui avoir donné des ailes. De Nantes à Lens en passant par Paris et l'Arabie Saoudite, Antoine Kombaouré est un footballeur vagabond. Un portrait intime retraçant son parcours hors-du-commun, trois jours avant la finale de Coupe de France 2022 face à Nice

Face à la caméra de Lionel Boisseau, le réalisateur du documentaire Antoine Kombouaré, la force paisible, le footballeur se raconte.

Avec l'humilité et la pudeur qui le caractérise, il détaille les anecdotes qui l'ont marquées : ses kilos en trop lorsqu'il quitte la Calédonie pour rejoindre le FC Nantes, ses souvenirs mémorables au sein du PSG ou encore la façon dont on la séduit pour rejoindre le club de Lens.

Des images d'archives de Calédonie mais aussi des moments forts de sa carrière permettent de découvrir la richesse d'une vie guidée par la passion et l'exile.

Parti de Calédonie à 18 ans, le jeune garçon qui a grandi à Plum a d'abord rejoint la FC Nantes pour y être formé. Il intègre ensuite le PSG pour y passer 5 années mémorables qui marqueront les supporters au fer rouge. Il part ensuite jouer à Sion, en Suisse, puis en Ecosse.

Plus tard, en tant qu'entraîneur, il rejoindra notamment le centre de formation du PSG, Strasbourg, Valencienne puis l'équipe d'Arabie saoudite...

Il y a un an, il retrouve ses terres nantaises pour tenter de sauver le club de ses débuts. Un nouveau challenge qui n'a pas entamé sa détermination.

Dans ce documentaire, il se livre aussi sur son rapport à la Nouvelle-Calédonie, sur ses profondes racines qui le lient à sa culture. Ce portrait de l'homme et du footballeur est à découvrir ce mercredi 5 mai à 23h35 sur France 3 Pays de la Loire plus en replay sur france.tv