Exposition “David Bowie The Seventies” à Nantes, rencontre avec le photographe Gijsbert Hanekroot

Gijsbert Hanekroot / © éric guillaud
Gijsbert Hanekroot / © éric guillaud

Approcher David Bowie de suffisamment près pour discerner l'homme derrière l'artiste. Combien de fans en ont rêvé ? Pour le photographe néerlandais Gijsbert Hanekroot, ce rêve s'est concrétisé plusieurs fois dans les années 70. Trente de ses photographies sont exposées à Nantes jusqu'au 31 mai...

Par Eric Guillaud

Il a photographié les plus grandes stars de la musique, d'ABBA à Zappa, comme le suggère le titre d'un de ses recueils de photographies, d'ABBA à Zappa en passant par Nico, Rod Stewart, Bob Marley, Mick Jagger, Patti Smith, Kiss, Jacques Brel... et bien sûr David Bowie qu'il a rencontré plusieurs fois dans les années 70.

"La première fois, c'était dans les studios Air à Londres, j'y étais venu pour photographier Roxy Music. Il était là aussi. Ce jour-là, je ne l'ai pas photographié mais j'ai pu discuter avec lui. Il était timide à l'époque".
Timide David Bowie ? Pas sur scène en tout cas, le jeune artiste, il n'a pas encore 30 ans, vit sa période glam-rock avant de s'orienter au milieu de la décennie vers un style inspiré du cabaret allemand. Changement de style, changement de personnage, Ziggy Stardust devient Thin White Duke.

Ces changements, Gijsbert Hanekroot les a immortalisés à travers son objectif. "Je l'ai photographié à plusieurs reprises en 1973, 1974, 1976 et 1978. C'était très facile de le photographier. Comme Mick Jagger ou Bob Marley, David Bowie dégageait un tel charisme que c'était franchement difficile de ne pas prendre une bonne photo"

Gijsbert Hanekroot

Même si David Bowie n'était pas son artiste préféré, Gijsbert Hanekroot appréciait fortement son oeuvre et surtout le personnage. "Pour moi, c'est plus facile de prendre des photos d'artiste que j'aime mais c'est vrai que j'ai été plus impressionné par des musiciens comme Lou Reed ou Neil Young. Et j'ai un grand regret, ne pas avoir pu photographier Jimi Hendrix".

L'exposition "David Bowie The Seventies" se tient dans une boutique d'antiquités du XXe siècle dans le centre ville de Nantes. Elle réunit une trentaine de photographies de différents formats, certaines en noir et blanc, d'autres en couleurs, qui rappellent ô combien l'artiste était un génie musical et créatif, un précurseur capable de se réinventer en permanence...

Pour France 3 Pays de la Loire, Gijsbert Hanekroot commente une de ses photos prise en 1976 à Rotterdam...
Gijsbert Hanekroot

 

L'exposition en pratique

L'exposition "David Bowie The Seventies" est accueillie par la boutique d'antiquités du XXe siècle Barak située 10 rue des Carmélites à Nantes, du 26 avril au 31 mai. Ouverture du mardi au samedi de 12h à 20h. Entrée gratuite.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus