• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : Vahid Halilodzic n'a “jamais parlé de partir”

Vahid Halilodzic, lors de sa conférence de presse, le 18 janvier 2019 / © Myriam Thiebaut - France 3 Pays de la Loire
Vahid Halilodzic, lors de sa conférence de presse, le 18 janvier 2019 / © Myriam Thiebaut - France 3 Pays de la Loire

Vahid Halilodzic tenait sa conférence de presse d'avant-match ce vendredi après-midi à la Jonelière. L'entraîneur du FC Nantes a tenu à préciser qu'il restait au club, malgré les rumeurs.

Par Fabienne Béranger

"Je n'ai jamais parlé de partir. Merci d'améliorer le niveau de vos questions, d'arrêter ce type de provocations", a lancé Vahid Halilodzic ce vendredi en début d'après-midi à l'attention des journalistes présents à la conférence de presse de l'entraîneur nantais.

Coach Vahid a précisé que "ce groupe, cette équipe ont besoin de moi. Il faut que je garde mes sentiments pour moi-même, même si ce n'est pas facile en ce moment."

Pas facile car le buteur de l'équipe, Emiliano Sala, 12 réalisations depuis le début du championnat, s'est envolé ce vendredi matin pour Cardiff en Angleterre. Un engagement qui doit être incessamment officialisé.
"Emiliano Sala a 28 ans. Cardiff lui propose six à sept fois son salaire. J'aurais peut-être pris la même décision si j'avais été à sa place" a lancé Halilodzic, précisant que "c'est un garçon très attachant. Je n'ai aucune rancoeur vis à vis de lui. J'ai beaucoup apprécié ce joueur. Mais le salaire proposé pèse dans une décision."

Désormais, le coach nantais se tourne vers le derby qui attend son équipe dimanche face à Angers SCO.

Non sans humour, il a lancé aux journalistes qui l'interrogeaient à ce sujet, lors de la conférence de presse d'avant-match contre Angers, qu'il serait bien présent.
"Oui, enfin, il y a toujours risque de crise cardiaque, surtout ce moment" avec le départ de Sala.
Le derby entre le FC Nantes et Angers SCO se jouera dimanche au stade Raymond Kopa à partir de 17 heures.
 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus