Grève SNCF ce mercredi 6 juillet : quelles perturbations à prévoir en Pays de la Loire ?

Publié le

Un mouvement de grève va affecter le réseau SNCF ce mercredi 6 juillet 2022 sur une grande partie de l’hexagone, et ce à la veille des vacances d’été.

Une nouvelle épreuve en cette période d’affluence pour de nombreux passagers, désireux de se déplacer en France. La SNCF recommande à l'ensemble de ses passagers "d'annuler ou de reporter leurs déplacements prévus ce jour, et de privilégier le télétravail".

Les quatre syndicats représentatifs du groupe protestent pour demander une augmentation des salaires dans le contexte d'une inflation toujours plus élevée.

"Cette inflation, vouée à perdurer, atteint des sommets depuis plusieurs mois. La hausse des prix dépasse les 30 % pour des produits de première nécessité, là où la politique de « primes » n’apporte aucune réponse pérenne et ne finance pas notre protection sociale", dénonce un tract de la CGT des cheminots.

Seulement 40% des TER circuleront dans la région

Très perturbé au niveau national avec environ un quart des TGV qui devrait être supprimé, le trafic le sera tout autant dans les Pays de la Loire. Seuls 2 TER sur 5 et environ 3 TGV sur 4 devraient circuler.

Prévisions de trafic 

  • TER : 2 trains sur 5

Les TER sont durement affectés par la grève, dans toutes les régions. Deux trains sur cinq en moyenne circuleront ce mercredi. 

  • INTERCITES : 1 train sur 3 en journée

Les Intercités sont fortement impactés par les perturbations liées à la grève. De nuit, la circulation sera inexistante (sauf entre Paris et Nice).

  • TGV : un trafic différent selon les régions

Les TGV Inoui et Ouigo seront également affectés par le mouvement social à la SNCF. Les prévisions suivantes sont établies : 

Ouigo : 2 trains sur 3

Nantes-Bordeaux : pas de circulation

Nantes-Lyon: pas de circulation

Les voyageurs concernés par ces annulations devraient être contactés, ce lundi et mardi afin "d'être placés sur un autre train autant que possible ou d'être remboursés sans frais".