• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Il y a 75 ans.... Nantes était bombardée

Dimanche, un hommage a été rendu aux victimes des bombardements de Nantes au cimetière de la Chauvinière. / © Vincent Raynal
Dimanche, un hommage a été rendu aux victimes des bombardements de Nantes au cimetière de la Chauvinière. / © Vincent Raynal

Il y a 75 ans, le 16 septembre 1943, Nantes était visée une première fois par les alliés américains. Quelques jours plus tard, un deuxième raid était mené. Deux assauts qui ont causé la mort de 1463 civils.

Par Eleonore Duplay

 Jeudi 16 septembre 1943 : pour les nantais, l'un des épisodes les plus sanglants de la Seconde guerre mondiale.
À bord des bombardiers de la 8 ème Air Force, pas mal de nouveaux équipages, peu expérimentés. Leur mission : toucher  des installations portuaires et techniques, utilisées par les Allemands. Mais ils cumulent les erreurs.
En quelques minutes, les américains larguent près de 1500 bombes sur l'agglomération nantaise.
Le récit de Vincent Raynal et Christophe Person



1463 civils tués


Le  centre-ville n'est plus que douleur et ruines : et le bilan est lourd. 700 morts, des centaines de blessés, plus de 10 000 sans abris. Un autre raid aérien aura lieu le 23 septembre. Bilan total de ces deux séries de bombardements : 1463 civils tués, 2500 blessés, et des centaines d'édifices et d'habitations détruites.


Plus de 10 000 sans abris


Pendant que Nantes panse ses plaies, sur les routes, c'est l'exode . Des centaines de familles partent vers la campagne. Ceux qui restent sont logés dans des baraquements de bois, des abris en tôle. La reconstruction est officiellement lancée en 1948. Avec les standards architecturaux de l'époque. Par endroit le béton remplace les façades du 18 ème siècle. La ville doit renaître de ses cendres, mais avec une toute autre esthétique, liée à l'urgence de reloger des milliers de personnes traumatisées.


Cérémonies du souvenir

 
Pendant la cérémonie, dimanche, au cimetière de la Chauvinière à Nantes. / © Vincent Raynal
Pendant la cérémonie, dimanche, au cimetière de la Chauvinière à Nantes. / © Vincent Raynal

Les bombardements de Nantes ont durablement marqué la mémoire collective. Dimanche matin, devant l'hôtel de ville de Nantes, puis au cimetière de la Chauvinière, un hommage a été rendu aux victimes.

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus