Nantes: les e-Busway de la ligne 4 suspendus jusqu'à nouvel ordre

Un e-bus en panne place Floch à Nantes. / © France Télévisions Olivier Quentin
Un e-bus en panne place Floch à Nantes. / © France Télévisions Olivier Quentin

En raison de pannes aléatoires la SEMITAN annonce qu'elle suspend l'exploitation de ses e-busway sur la ligne 4 entre la place Foch à Nantes et la Porte de Vertou.

Par Vincent Calcagni

C'est un nouveau couac pour les bus 100% électrique mis en service par la SEMITAN.

Ces bus électriques d'une longeur de 24 mètres peuvent transporter jusqu'à 150 passagers.Ils sont équipés de batteries qui se rechargent grâce à un bras télescopique.

Aprés des soucis techniques qui avaient retardé la mise en exploitation de ce bus électrique début octobre, la SEMITAN annonce ce mardi 7 janvier l'arrêt momentané des e-Busway dans un communiqué de presse:

"Depuis hier, explique ce communiqué, nous rencontrons aléatoirement des pannes sur les e-Busway, essentiellement sur un des organes central appelé convertisseur (gestion de la chaîne de traction électrique). Par souci de qualité de service et pour éviter de pénaliser la clientèle par des pannes bloquantes, la Semitan en lien avec le constructeur ABB a préféré momentanément suspendre l'exploitation des e-Busway pour permettre aux équipes d'effectuer un meilleur diagnostic avec l'objectif d'une résolution du problème dans les meilleurs délais"

Du côté des services techniques de la SEMITAN on se veut rassurant sur le délai de cette nouvelle vérification technique.

Pour Stéphane Bis, directeur technique et maitrise d 'ouvrage il s'agit d'une question de jours.

Ce mardi matin nous avons eu beaucoup d'échecs de recharge et nous avons donc décidé de remettre les busway ancienne génération en service pour que les usagers ne soient pas pénalisés.

Des ingénieurs spécialisés ont été dépéchés d'Allemagne et de Suisse pour déterminer la nature exacte du probléme rencontré.

Le point important c'est que la panne est ciblée. Autour de la partie la plus innovante. Le premier point autour de ce qu'on appelle le convertisseur. C'est ce qui permet de gérer la traction électrique. Et le bras de recharge qui permet de transférer le courant dans l'autobus. Encore une fois ces problémes sont inhérents à ce type de projets innovants. Nous sommes plutôt face à une probléme de mise au point que de concept.

Les 22 e-busways ont été ramenés au dépôt. En fin d'aprés midi 3 d'entre eux ont déjà été déclarés de nouveau aptes au service et donc remis en ligne.
 

Sur le même sujet

Les + Lus