Nantes : en pleine nuit, une explosion d'origine criminelle devant la mairie annexe Nantes Sud

Publié le Mis à jour le
Écrit par OC, GS, avec AFP

Pas de blessés et des dégâts limités, c'est le bilan d'une explosion qui a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi à Nantes. L'origine criminelle a été confirmée  par Johanna Rolland, maire de Nantes.

Chez les pompiers, l'alerte a été donnée à 00h25 mardi matin. 

Une explosion venait d'avoir lieu dans une mairie annexe de la ville de Nantes, au sud de l'agglomération. 

Située rue des Herses, dans le quartier du Clos Toreau, cette annexe avait subi quelques dégâts, notamment au niveau de la porte d'entrée mais aucun incendie n'a suivi l'explosion.

Sur place, 24 pompiers ont été dépêchés dont la mission était principalement de lever le doute sur la présence éventuelle de personnes.
 

Heureusement, l'explosion n'a fait aucun blessé. 

La police judiciaire est chargée de l'enquête. De mystérieux tags faisant référence à l'explosion étaient visibles sur les murs des Halles de Talensac, avant d'être recouverts dans la matinée de mardi.
Plusieurs messages y étaient inscrits: "Saleté fusillades Attentat!", "Merci Johanna", "2019 64.
Fusillades 3 morts 24 blessés" et "Explosion Clos Toreau 0H25".

Le journaliste Christian Meas de Ouest France les relaie sur son compte Twitter.     
Présente sur place ce mardi en début de matinée, la maire de Nantes Johanna Rolland a confirmé l'origine criminelle de l'explosion.
 

Plusieurs témoins habitant le quartier disent avoir entendu d'autres détonations plus tôt dans la soirée.
►voir l'interview