• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : fini le plastique, recyclez les bouteilles en verre

Laveuse industrielle de bouteilles en verre, entreprise "Boutin Services" / © Christophe Amouriaux / France3
Laveuse industrielle de bouteilles en verre, entreprise "Boutin Services" / © Christophe Amouriaux / France3

Depuis l’arrivée du plastique, la pratique de la consigne des bouteilles en verre a disparu. L’association « Bout à Bout » à Nantes propose de recycler les bouteilles en verre. Un bon geste pour la planète.

 

Par Jean-Marc Lalier

Les bouteilles en verre sont plus écologiques que les bouteilles en plastique, c'est une évidence. Et on a pris l'habitude de les recycler. Est-il possible de faire encore mieux pour la planète ? Oui répond l'association "Bout à Bout" avec une idée simple en apparence : le retour de la consigne.

Ramenez ses bouteilles en verre au magasin, une pratique qui était courante jusqu'au début des années 80 avant le développement des bouteilles en plastique.
Une trentenaire, à la fibre écolo, se mobilise pour le retour de la consigne en créant l’association Bout à Bout, Célie Couché nous explique le principe :

Une bouteille consignée c'est une très bonne alternative au recyclage. Parce que le recyclage demande de refondre les bouteilles à 1.500 degrés pendant 24 heures pour fabriquer de nouvelles bouteilles. Alors que le verre est un matériau très solide et que les bouteilles pourraient être réutilisées jusqu'à 50 fois. Ça permet une économie d’énergie assez importante et on évite 80 % d'émissions de gaz à effet de serre par rapport au recyclage quand on lave les bouteilles.

Étiquette de recyclage "Bout à Bout" / © Lola Marotte / France3
Étiquette de recyclage "Bout à Bout" / © Lola Marotte / France3

Voilà maintenant un peu plus de 2 ans que l'association Bout à Bout travaille à la relance d'une filière de bouteilles consignées à l'échelle des Pays de le Loire.
L’association a reçu en 2017 le prix de l'innovation sociale et solidaire de Nantes, elle doit maintenant trouver des partenaires auprès des magasins.

En apparence, tout paraît simple et évident. Mais il y a l'incontournable et très technique étape du lavage des bouteilles, les bouteilles doivent passer dans une énorme laveuse industrielle de l’entreprise Boutin Services. L’association Bout à Bout travaille aussi, pour le transport des bouteilles, avec l’association Envie 44, une structure de l'économie sociale et solidaire.
Bout à bout est soutenu par l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), la filière développée par l'association Bout à Bout a déjà reçue plusieurs prix et soutiens financiers.
La consigne, est une démarche totalement en phase avec une volonté d'être éco-responsable. En Pays de la Loire, 70.000 bouteilles ont échappé à la casse. L’objectif à atteindre : 3 millions de bouteilles d'ici 5 ans.

► Le reportage de la rédaction :

 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus