• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes Métropole : les éboueurs à la recherche d'un accord

Les éboueurs nantais avaient déjà repris le travail le 25 avril 2017... Avant de reprendre le mouvement. / © Frédéric Grunchec - France 3 Pays de la Loire
Les éboueurs nantais avaient déjà repris le travail le 25 avril 2017... Avant de reprendre le mouvement. / © Frédéric Grunchec - France 3 Pays de la Loire

Vendredi les éboueurs de Nantes Métropole seront peut-être fixés sur un accord concernant les jours fériés. Depuis la réorganisation du travail mise en place en octobre 2017, après plusieurs semaines de grève, le malaise ne s'est jamais vraiment dissipé et les revendications demeurent.  

Par Evelyne Jousset

Depuis l'automne, une fois abandonnée l'organisation du "fini-parti ", qui leur permettait de rentrer chez eux le ramassage terminé, les éboueurs doivent assurer 7 heures de travail. Une journée entière et des tournées plus longues, avec moins de personnel. Selon eux, à cause de cette réorganisation, certains secteurs sont moins bien assurés et la journée du mercredi, consacrée à la collecte des déchets secs, moins bien finalisée.

Jours fériés et heures supplémentaires


Désormais, ce sont les jours fériés et les récupérations qui sont au centre des négociations. En cas de jour férié, et s'il correspond au jour de collecte des déchets, les éboueurs sont tenus de ramasser à J+1 jusqu'au samedi. Nantes Métropole a proposé de majorer le salaire du samedi travaillé de 25%. Un point sur lequel la collectivité a annoncé qu'elle ne dérogerait pas. Les syndicats d'éboueurs demandent à ce que cette majoration soit de 50% .

C'est vendredi que se réunira, de nouveau, le comité technique de Nantes Métropole et les syndicats.   

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus