Nantes : préparez vos paniers, certains marchés de plein-air vont rouvrir à partir de mardi prochain 21 avril

Ils étaient fermés depuis le 24 mars dernier afin de limiter les risques de propagation du virus. Au vue de la stabilisation des chiffres de l'épidémie à Nantes, certains marchés alimentaires de la ville vont rouvrir mais dans des conditions très strictes

© Canva
Il vous sera bientôt possible d'aller faire votre marché mais, attention, certainement pas pour aller tailler la bavette avec vos amis !

Dans un premier temps, 8 marchés sur les 17 que compte Nantes accueilleront prochainement les consommateurs.

La réouverture des 17 marchés nantais sera "progressive et sous conditions sanitaires strictes" indique la ville de Nantes dans un communiqué.
La Préfecture, les services de la mairie, l'ARS, les commerçants et les producteurs ont ensemble établi une sorte de cahier des charges pour "répondre à des besoins d’approvisionnement alimentaire en proximité, dans les quartiers, et soutenir la filière agricole et économique".

La reprise est annoncée à partir du mardi 21 avril.


Cette reprise a été envisagée "Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire à Nantes (...). C’est évidemment important pour répondre à la demande d’approvisionnement en produits frais locaux de qualité, à un besoin de ravitaillement de proximité, notamment dans les quartiers populaires" explique Johanna Rolland dans ce communiqué.
 

Les conditions de la réouverture

• limitation du nombre de commerçants à 15 maximum avec respect d’un espace d’un
minimum de 8 mètres entre les étals,
• barrièrage total du périmètre du marché et instauration d’un sens de circulation unique
obligatoire à l’intérieur du marché,
• gestion et contrôle des accès dans une limite permettant le respect des distances sanitaires
• marquage au sol, devant chaque étal, des distances d’un mètre à respecter entre chaque
client,
• fréquentation du marché limitée à un membre par foyer avec contrôle des attestations et
papiers d’identité à l’entrée et à 4 clients par commerçants, soit 60 clients au maximum en
simultané sur les plus gros marchés
• respect strict par les commerçants des consignes sanitaires adaptées à la distribution
alimentaire et mesures barrières, à l’instar des agents municipaux qui organiseront sur place la
bonne tenue du marché et disposeront des moyens sanitaires nécessaires
• mise en place de distributeurs de gel hydro alcoolique à l’entrée du marché
• port du masque barrière conseillé si on en dispose

Une reprise progressive selon un calendrier précis

Dans un premier temps, à partir de la semaine prochaine, il est donc prévu de rouvrir 8 marchés de plein air, permettant d’organiser un maillage territorial cohérent d’approvisionnement tout au long de la semaine auprès des commerçants producteurs et artisans alimentaires.
15 commerçants seront admis pour les marchés les plus importants, sur la base d’un roulement et selon le calendrier suivant:

• Jean Macé => mardi 8h-13h
• Bourgeonnière => mardi 16h-20h
• Américains => mardi 8h-13h
• Dervallières => mercredi 8h-13h
• Malakoff => jeudi 8h-13h
• Zola => jeudi 8h-13h
• Saint Joseph de Porterie => samedi 8h-13h
• Doulon => le dimanche 8h-13h

Pour le marché de Talensac , compte tenu de la spécificité de sa halle couverte, les conditions de réouverture font l’objet d’un travail conjoint avec l’association des commerçants de Talensac, pour envisager une ouverture dans le courant de la semaine prochaine, par étape et en configuration stricte et adaptée aux obligations sanitaires.
Dans un deuxième temps, l’ouverture progressive dans les mêmes conditions des autres marchés pourra être envisagée :

• Champs de Mars => mardi 16h-20h
• Marché bio => mercredi 8h-13h
• Pirmil => mercredi 8h-13h
• Toutes Aides => mercredi 8h-13h
• Bottière => mercredi 16h-20h
• Marrière => vendredi 8h -13h
• Sainte Anne=> samedi 8h-13h

La réouverture du marché de la Petite Hollande n'est pas encore à l'ordre du jour. 

Par ailleurs une discussion va s'engager autour de l'épineuse question des jardins familiaux. S'ils sont de nouveau accessibles à Rezé, ce n'est pas encore le cas à Nantes .

Compte tenu de l'évolution du contexte sanitaire, Johanna Rolland réunira lundi prochain (le 20 avril) "en audioconférence les présidents d’associations de jardins familiaux et partagés, pour échanger avec eux sur les conditions dans lesquelles leur réouverture progressive pourrait être envisagée dans le respect strict de mesures sanitaires et de protection" indique encore le communiqué

►Plus d’infos sur le site de la métropole nantaise

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie coronavirus : conseils pratiques santé société