Nantes : un rassemblement après les tags nazis sur les murs du Pôle Etudiant

Rassemblement devant le Pôle Etudiant de l'Université de Nantes, le 27 janvier 2020 / © France Televisions - David Jouillat
Rassemblement devant le Pôle Etudiant de l'Université de Nantes, le 27 janvier 2020 / © France Televisions - David Jouillat

Samedi, des tags à caractère nazi ont été découverts sur les murs du Pôle Etudiant de l'Université de Nantes. Cette dernière entend porter plainte.

Par Fabienne Béranger

Ce lundi midi, un rassemblement était prévu devant le Pôle Etudiant de l'Université de Nantes, à l'appel de Sud Education qui condamne des provocations d'extrême-droite, "une série d'attaques menées par des groupuscules tels que l'Action française".

"Il faut agir rapidement face à ces attaques de l'extrême-droite qui n'en sont pas à leur première",
dénonce Jean, enseignat, syndiqué à Sud Education, "il y a une sorte de climat. Il y a des tags du même type qui ont été trouvés dans certains couloirs des bâtiments universitaires il y a quelques mois".

"Des inscriptions sur les murs de l'université, il y en a toujours eu mais une croix gammée ce n'est pas quelque chose comme une autre",
poursuit Jean "le nazisme, l'antisémistime, le racisme ce ne sont pas seulement des opinions, ce sont des délits en France".

Samedi dernier, au petit matin, des tags à caractère nazi, "dont des croix gammées et des croix celtiques" ont été découverts sur les murs du Pôle Etudiant. Etaient également inscrites des phrases comme "Ici c'est la droite dure" ainsi qu'un jeu de mots "Clément mérite", allusion à Clément Méric, ce militant antifasciste de 18 ans tué lors d'une rixe en 2013.

Un acte "honteux et inacceptable" pour Olivier Laboux, le président de l'Université de Nantes, "cela doit nous rappeler que les valeurs universitaires de tolérance, d'ouverture, de débat que nous portons ne sont pas de vains mots et qu'elles doivent être défendues sans relâche face aux idéologies nauséabondes d'extrême-droite".
Le pôle étudiant de l'Université de Nantes, 27 janvier 2020 / © France Televisions - JM Lalier
Le pôle étudiant de l'Université de Nantes, 27 janvier 2020 / © France Televisions - JM Lalier
Les tags ont été effacés dès samedi dans la matinée. L'université de Nantes va porter plainte.

En 2019, les faits de nature raciste ont augmenté de 130% en France, selon les chiffres révélés dimanche par le ministère de l'Intérieur.

Sur le même sujet

Les + Lus