Nantes : la Run Eco Team au travail

© Damien Raveleau
© Damien Raveleau

Courir avec son sac pour le remplir des déchets trouvés sur sa route. C'est une manière citoyenne de courir. A Nantes 250 participants ont lancé la  semaine européenne de réduction des déchets. L'an dernier Mark Zukerberg avait trouvé cela génial et l'avait fait savoir sur Facebook.

Par Evelyne Jousset


Ils sont partis à 14h de la Place Graslin, pour des parcours tout niveaux et toute distance. 

Il y avait deux options :
- Course :  sur 7km,
- Marche : une marche familiale sur 3-4km.

Au final le but étant le même, nettoyer la ville en quadrillant un maximum de surface en 1 heure.

Une date symbole
Deux associations sportives nantaises, RunEcoTeam et Les FreeAthlètes, se sont associés pour démontrer que la course peut être un excellent moyen pour contribuer à une planète plus propre. Ne pas seulement transpirer pour la performence mais prendre le temps de ramasser les déchets en groupe. Comme aujourd'hui démarre la  "Semaine Européenne de la Réduction des Déchets" (SERD) c'était une occasion médiatique, idéale, pour sensibiliser les nantais.
Les déchets sont uniquement ramassés sur les trottoirs, dans les buissons, les carrés d’herbe, les caniveaux… mais pas sur la route. Le parcours était encadré par des bénévoles

Un jeune père de famille conscient de l'urgence de faire quelque chose
C'est Nicolas Lemonnier, un ostéopathe nantais de 34 ans qui a lancé un groupe de running souhaitant ramasser des déchets. Une idée qui a séduit le patron de Facebook. Au point qu'en partageant la vidéo réalisée par le créateur de l'association Run Eco Team , sur son réseau social,  Mark Zukerberg a buzzé et fait décoller cette initiative locale vue aujourd'hui par 2 millions 127 360 parsones.
Et Nicolas Lemonnier voit, désormais, pluis loin : "Mon rêve, ce serait de courir aux côté de dizaines de grands sportifs influents. Pour que tout le monde puisse s’identifier, et fasse de même, dans l’intérêt commun.

A suivre au pas de course pour le bien public. 



►Notre reportage 

 

Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus