Cet article date de plus de 4 ans

Nantes : la startup Akeneo lève 11 millions d'euros pour s'implanter à l'international

La startup nantaise Akeneo a réussi à lever 11 millions d'euros grâce à son investisseur historique. Elle a réalisé un logiciel gratuit pour la gestion des informations produits, qui, fort de son succès, est téléchargé une fois toutes les heures.
Forte d'une croissance à 200%, elle vient de souffler sa 4e bougie et a déjà réalisé une levée de fonds historique. Alven Capital, leur premier investisseur et Partech Ventures, nouvel arrivant, ont annoncé le 20 mars investir 11 millions d'euros dans la startup. Mais le président d'Akeneo Frédéric de Gombert et les fondateurs Benoit Jacquemont, Nicolas Dupont, Yoav Kutner, fondateurs, restent majoritaires.


La croissance affolante et l'ambition d'Akeneo ont en effet de quoi séduire. L'objectif ? Remplacer Excel. Son logiciel collaboratif et gratuit de gestion des informations produits (Akeneo PIM) est si populaire qu'il est téléchargé une fois toutes les heures. Les petites entreprises peuvent aussi s'en doter, sans le moins frais. Il revendique 2 500 collaborateurs qui travaillent à améliorer constamment le logiciel.

Adidas, Samsung et Carrefour comme clients

Depuis sa création en janvier 2013, 40 000 logiciels ont déjà été installés. La version payante fait déjà état d'un beau succès. Parmi les 120 clients, on compte Adidas, Samsung, Nuxe, Carrefour, Auchan ou encore Universal.



Akeneo emploie 70 personnes, mais compte bien étoffer, grâce à cette levée de fonds, les équipes. Les pôles recherche et développement vont être renforcés, pour accélérer son déploiement à l'international. Le but : doubler le nombre de salariés en 2017. Déjà installée à Boston (Etats-Unis) et à Düsseldorf (Allemagne) depuis 2016, elle va ouvrir un bureau à Londres et veut conquérir l'Europe et se développer aux Etats-Unis. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie start-up entreprises