• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : le Vlipp, média associatif étudiant perd sa page Facebook à cause d'un nu

© Canva - Claude Bouchet / France 3
© Canva - Claude Bouchet / France 3

Décidément, il ne fait pas bon montrer la moindre image de nu sur sa page Facebook actuellement en Loire-Atlantique. A Nantes, le Vlipp, média associatif étudiant vient de voir sa page disparaitre à cause d'images d'un spectacle de Théâtre.    

Par Guénolé Seiler

La fédération française de naturisme avait subi la même sanction la semaine dernière, à la veille de son congrès organisé à Saint-Brévin-les-Pins.
Dans le cas du Vlipp, les étudiants vidéastes de l'association ont couvert début avril le festival culturel Turbulences sur le campus nantais du Tertre. 

Les étudiants ont filmé dans le cadre de leurs reportages, la pièce "Démée" du collectif Bande de Bleus.

Dans cette pièce, la comédienne Anaïs Barbier se dénude entièrement, et c'est cette image qui a provoqué la suppression totale de la page Facebook du Vlipp, le 2 mai dernier
L'équipe du média étudiant a tenté de se justifier et prouver sa bonne foi (démarche associative, journalistique, culturelle) auprès de la direction française du réseau social, pour l'instant sans succès. 
Paradoxe de l'histoire, le lien vers la vidéo incriminée est toujours actif sur la page Facebook du festival Turbulences. 
© Capture écran Page Facebook Festival Turbulences
© Capture écran Page Facebook Festival Turbulences
Naturistes, artiste nue sur scène... le réseau social américain a toujours bien du mal à faire la différence entre nu et pornographie. 
Début 2018, un internaute avait vu sa page Facebook supprimée après avoir publié des images du Tableau "l'origine du Monde" de Gustave Courbet. L'affaire s'était terminée au tribunal.  
 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus