• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Pallet, près de Nantes : une buse attaque les promeneurs, la municipalité lance un appel à la vigilance

Une buse variable attaque les promeneurs sur la commune du Pallet dans le vignoble nantais / © Pixabay
Une buse variable attaque les promeneurs sur la commune du Pallet dans le vignoble nantais / © Pixabay

Une buse variable s'en prend aux promeneurs qui se baladent sur la commune du Pallet, dans le vignoble nantais.

Par Fabienne Béranger

"Une buse variable attaque les joggeurs dans le secteur du Pé de Sèvre, près de la cave Maillard", prévient la municipalité du Pallet, située dans le vignoble nantais, "elle est actuellement en période de nidification avant l'été, ce qui explique son attitude agressive".
Julien, coureur à pied, a été attaqué par le rapace lors de l'une de ses sorties, "Elle plonge sur vous et vous griffe sur le crâne !", écrit-il sur la page Facebook de la mairie du Pallet.

"Vu au coteau moitié dans mon jardin ! Impressionnante", témoigne Isabelle.

La période de nidification de la buse s'étend d'avril à juillet. Une couvée comporte 2 à 4 oeufs qui "sont déposés à 2-3 jours d’intervalle et sont couvés durant 33-38 jours, la femelle s’acquittant presque exclusivement de cette tâche" pendant que le mâle se charge de ramener les proies, explique la LPO.

"La période de reproduction est sensible donc la buse va vraiment tout mettre en oeuvre pour protéger ses petits", expliquait en mai 2018 Cathy Zell de la LPO, "lorsqu'elle voit un humain arriver en courant vers son nid, elle peut l'assimiler à un prédateur potentiel".
Cathy Zell, LPO
Il faut compter une cinquantaine de jours avant de voir les petites buses prendre leur envol. "Elles seront encore prises en charge pendant 2 mois par leurs parents, puis s’écarteront du lieu de nidification", précise la LPO.

En attendant, les promeneurs et coureurs sont donc invités par la mairie du Pallet à redoubler de vigilance lors de leurs sorties aux alentours du Pé de Sèvre, secteur où les promeneurs avaient déjà subi les attaques d'une buse l'an passé à la même époque.






 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus