Pays de la Loire : des élèves infirmier(e)s manifestent devant l'Hôtel de Région

160 étudiants d'une école d'infirmier manifestaient ce lundi matin devant l'Hôtel de Région pour dénoncer la hausse des frais de leurs études. / © France Télévisions Céline Dupeyrat
160 étudiants d'une école d'infirmier manifestaient ce lundi matin devant l'Hôtel de Région pour dénoncer la hausse des frais de leurs études. / © France Télévisions Céline Dupeyrat

Comme dans plusieurs capitales régionales, à Nantes ce lundi, des étudiants infirmiers ont manifesté pour dénoncer des frais complémentaires imposés par leur institut de formation. Ils étaient environ 160 devant l'Hôtel de Région.

Par Olivier Quentin

"Arrêtez de nous taxer" ou encore "Frais illégaux", voilà ce que l'on pouvait lire sur quelques-unes de pancartes brandies devant l'Hôtel de Région des Pays de la Loire.

Corentin est étudiant en 3ème année de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) du CHU de Nantes. Il est venu comme 160 autres étudiants des IFSI d'autres villes dénoncer la hausse des frais dits complémentaires.

Des frais illégaux selon ces jeunes.
 
Corentin est venu dénoncer des "frais illégaux" devant l'Hôtel de Région / © France Télévisions Céline Dupeyrat
Corentin est venu dénoncer des "frais illégaux" devant l'Hôtel de Région / © France Télévisions Céline Dupeyrat

Corentin explique que chaque étudiant inscrit dans le secteur public à Nantes doit acquitter 170 euros de frais d'inscription auxquels s'ajoutent 91 euros de contribution à la vie étudiante du campus.

Or, à ces 261 euros, les étudiants des IFSI de plusieurs régions doivent encore ajouter parfois jusqu'à 335 € de frais complémentaires. 

Les étudiants estiment que c'est aux Régions de payer ces frais. Ce que fait d'ailleurs la Région Bretagne. 

Corentin explique que ces frais sont directement la conséquence de la fin du concours infirmier :

"Avant, les candidats au concours devaient payer 110 € de frais d'inscription. Avec la fin du concours, ce manque à gagner est reporté sur des frais dit complémentaires."

Reçue par André Martin, Vice Président des Pays de la Loire en charge de la formation professionnelle, une délégation a eu l'assurance que la Région demanderait aux IFSI de justifier ces frais.

"Mais même s'il y a une justification à ces frais, remarque Corentin, c'est à la Région de les payer."

Les étudiants étaient également venus dénoncer la baisse des indemnités de stage et la baisse du remboursement des frais kilométriques.


 

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus