Covid-19 en Pays de la Loire : la fête masquée en ordre dispersé dans les salles de spectacle de la région

En ce week-end de la mi-septembre les structures culturelles  tentent de s'adapter à des mesures sanitaires plus que jamais changeantes en invitant le public à réinvestir les lieux malgré le contexte sanitaire.

la fanfare nantaise Y Birds fait partie des artistes invités à se rpduire ce weekend lors du festival "Pschiiitt" organisé par Stereolux
la fanfare nantaise Y Birds fait partie des artistes invités à se rpduire ce weekend lors du festival "Pschiiitt" organisé par Stereolux © fanfare Y Birds
Tant que le département de la structure concernée n'est pas en zone rouge voilà la règle : les spectacles debout ne sont pas autorisés, mais ceux assis et masqués peuvent avoir lieu sans distanciation physique et dans la limite de 5 000 spectateurs.

Quand la zone bascule en zone rouge voilà la nouvelle règle qui s'ajoute :

"chaque personne doit être assise et une distanciation physique minimale d’un siège doit être laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe de moins de 10 personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble" explique la préfecture de Région.

En clair mêmes régles, à la très (très) grande différence de la distanciation physique obligatoire, ce qui change beaucoup !

Ce classement en zone rouge permet également au préfet de "réglementer ou fermer provisoirement des lieux d’accueil du public (ERP)".

Dans la région la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire sont potentiellement concernés par ce passage en zone rouge.


Stereolux rouvre en mode familial

A Nantes, Stereolux rouvre ses portes ce week-end avec un mini-festival familial intitulé "Pschiiitt". Deux jours de spectacle et d'ateliers créatifs pour jeune public.

Il a fallu s'adapter et mettre en place des précautions particulières pour faire face à la nouvelle réglementation.

"Evidemment l'ensemble du public et des organisateurs seront masqués" détaille Eric Boistard le directeur de Stereolux, '"nous avons aussi prévu des points avec du gel hydro-alcooliqu, un nettoyage des parties communes mais aussi l'adaptation des capacités des salles de manière à ce que les gens puissent se répartir dans les gradins de façon homogène et en famille"

Stereolux compte en effet deux salles de tailles bien différentes comme l'atteste leur nom.

La salle Maxi en configuration debout accueille normalement jusqu'à 1 200 personnes, elle accueillera ce week-end en configuration assise 530 personnes maximum.

La salle Micro accueille normalement jusqu'à 400 personnes en configuration debout, elle accueillera ce week-end  100 à 110 personnes maximum en configuration assise, sur des chaises.

Il a fallu aussi s'adapter en fonction du contexte sanitaire évolutif.

"Ce que nous avions prévu pour ce week-end, ajoute Eric Boistard, ce sont des interventions artistiques en dehors des salles, c'est à dire dans le hall et sous les Nefs, notamment une chorale. Depuis les nouvelles mesures mises en oeuvre à la date du 28 août pour les lieux de spectacle, nous avons décidé de présenter ces interventions sur la scène de la salle Maxi comme un spectacle normal. Pour qu'il n'y ait pas un attroupement autour des artistes avec des gens debout sous les Nefs" 

Samedi 12 septembre deux concerts assis pour jeune public à partir de 4 ans se déroulent à 11h et 16h dans la salle Maxi. Comment vont s'y prendre les organisateurs pour faire respecter les mesures sanitaires dans ces deux cas précis ?

Le directeur de Sterolux se dit serein par rapport à la compréhension de la situation par les spectateurs.

"Les enfants ne seront pas forcément masqués parce qu'ils sont très petits (NDLR: le port du masque n'est obligatoire qu'à partir de 11 ans)", détaille Eric Boistard le directeur de Stereolux "mais les adultes devront être masqués. Si des gens l'enlèvent c'est normal qu'on leur demande de le remettre. Je pense que tout le monde va respecter ça, je n'ai pas trop d'inquiétude". Et le classement quasi certain en zone rouge ? 

"Je ne suis pas très inquiet pour le week-end prochain. Ça pourrait nous poser plus de difficultés sur des spectacles de fin septembre, début octobre".

"Car là on va perdre environ 400 places sur la salle Maxi avec la distanciation entre les familles et les groupes obligatoire en zone rouge. Ça représente 130 à 150 sièges en moins
" analyse le directeur de Stereolux.
 

Le bagad de Lann Bihoué annulé à Carquefou

Chaque producteur de spectacle évalue au cas par cas selon  la pertinence de tel ou tel spectacle, en fonction d'abord bien sûr des critères sanitaires réglementaires mais aussi des critères financiers, de la tournée de l'artiste.

Il s'agit de jongler au coup par coup suivent les configurations de concerts et de tournées. Ce qui s'apparente souvent à un casse-tête.

Exemple avec le Théâtre de la Fleuriaye à Carquefou près de Nantes. En temps normal, la capacité d'accueil du Théâtre, une salle à l'italienne, est de 814 places assises. 

La semaine dernière la chanteuse Lou a fait salle comble à Carquefou pour un concert assis avec des spectacteurs masqués.

Mais le concert du Bagad de Lann-Bihoué qui devait se tenir ce samedi 12 septembre au même endroit est lui annulé.

C'est la société Cheyenne Productions basée à Tours qui est l'organisatrice des deux événements.

Dans son communiqué de presse, la société a anticipé le passage en zone rouge du département de Loire-Atlantique pas encore officiel au moment de la sortie du communiqué (jeudi 10 septembre en fin d'après-midi) :

" Le passage du département "Loire-Atlantique" en zone rouge du Covid-19, nous contraint de reporter le spectacle de Bagad de Lann-Bihoué initialement prévu samedi prochain au Théâtre de La Fleuriaye est reporté au samedi 25 septembre 2021 (mêmes horaires)" explique le communiqué.Il faut dire que ce concert était lui-même un report de la date initiale du concert prévue... le samedi 14 mars dernier, le lendemain jour où tout à basculé avec les premières mesures de confinement annoncées la veille par le président de la République.

"L'idée c'est d'anticiper au maximum afin d'éviter qu'on se retrouve comme la dernière fois à devoir annuler le vendredi soir à 20h30 la veille du spectacle alors que les équipes sont toutes sur la route pour venir à Nantes" raconte Noémie Denat, directrice de production à Cheyenne Productions.

"Comme c'est un report, il y a aussi la possibilité de se faire rembourser les billets. Le passage en zone rouge nous faisait craindre qu'on se retrouve avec une présence de public réduite et un nombre important de demandes de remboursement".

"Il y a aussi à prendre en compte que le groupe représente 24 musiciens sur scène, techniquement ça commençait à devenir compliqué. Ne serait-ce qu'au niveau de la restauration il y a aussi des mesures de distanciation à respecter. Il faut aussi qu'uon anticipe avec nos prestataires, avec les équipes du Théâtre."

Là aussi, précise Noémie Denat "techniquement on aurait pu le faire par rapport à la distanciation sociale dans la salle. Avec le nombre de billets vendus (350 places par concert) on était en capacité de remoduler le placement des spectateurs. Sauf qu'on commence à crouler sous les demandes de remboursements de gens qui annulent par méfiance de devoir se retrouver pendant deux heures dans un lieu fermé avec des chassés croisés. Le public du Bagad est aussi un public plus âgé que celui du concert de Lou la semaine dernière".

Gaspard Proust reporté à Nantes

A la Cité des Congrès de Nantes, le spectacle de l'humoriste Gaspard Proust est aussi un report de la date initiale du one-man-show. Il devait avoir lieu le 20 juin dernier.

D'abord officiellement maintenu dimanche 13 septembre, l'annonce du report est tombée ce vendredi 11 septembre en milieu d'après-midi alors que les équipes se trouvaient déjà à Rennes pour la date du spectacle de l'humoriste maintenu. "Pour Nantes, la décision a été prise de manière collégiale avec la Cité des Congrès , les services de la ville et la préfecture", détaille Nicolas Nantaillet le directeur de O Spectacles, la structure qui organise la tournée de l'artiste; "la situation sanitaire sur Nantes et la Loire Atlantique étant déjà connue nous prenons la décision d'annuler avant l'annonce officielle pour éviter de devoir le faire au dernier moment".

"Il faut savoir que les spectacles sont montés dés le matin" rajoute Nicolas Nantaillet, "Les équipes techniques sont là pour monter le son et la lumière. S'il y a une annulation le matin même ca veut dire qu'on  fait venir des gens pour rien, qu'il faut tout redémonter. Ça a des incidences économiques importantes".

"L'intérêt d'une annulation à temps c'est aussi de prévenir les gens à temps pour qu'ils ne se déplacent pas pour rien"
conclut le directeur de O Spectacles.

Enfin, le passage en zone rouge implique que la distanciation doit être appliquée ce qui réduit mathématiquement le nombre de places disponibles.

Le spectacle de Gaspart Proust affichait complet.

En le maintenant, ce sont environ 300 personnes avec des billets qui n'auraient pas pu rentrer dans la Cité des Congrès.


  




 






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture coronavirus/covid-19 santé société