• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le recyclage ça marche et ça s'expose à Nantes

L'exposition Re-Cyclages est visible jusqu'au 3 juin Carrière Miséry à Nantes / © Olivier Quentin
L'exposition Re-Cyclages est visible jusqu'au 3 juin Carrière Miséry à Nantes / © Olivier Quentin

Montrer une autre image des déchets pour mieux inciter à recycler. C'est l'esprit de cette exposition visible jusqu'au 3 juin à la carrière Miséry. Une dizaine de filières de recyclage se sont associées pour créer cette exposition accueillie pour la deuxième fois à Nantes.

Par Olivier Quentin

La première fois c'était pour les Assises des Déchets en septembre 2017. Puis l'expo a voyagé en divers lieux, Nice, Caen, Bordeaux avant de revenir pour trois semaines à Nantes. On pourrait dire que c'est déjà du reyclage...

Mais ce que nous disent les photos d'Alain Fouray c'est aussi que le recyclage n'est pas qu'une nécessité environnementale. C'est également un secteur économique qui fonctionne en se nourrissant d'une matière première abondante. Nos consommons beaucoup et nous pouvons réutiliser encore plus.

Préserver la ressource


"Recycler c'est préparer demain estime Alain Fouray, car demain, on manquera de tout. J'ai souhaité montrer une autre image des déchets pour dire ce qu'on en fait et motiver chacun, ce qui permettra de préserver la ressource."

Frédéric Hédouin est le porte-parole des dix éco-organismes qui ont créé cette exposition. Cyclamed qui recycle les médicaments non utilisés, ECODDS pour les déchets chimiques des particuliers, PV Cycle pour les panneaux photovoltaïques. Le domaine de Frédéric c'est plus particulièrement les piles et les batteries dont il dirige la filière de recyclage.

80% du poids de la pile se recycle...


"Jusqu'à 80% du poids de la pile se recycle nous explique-t-il. Ce sont des métaux, zinc, acier, manganèse, plomb... Le reliquat qui sont des papiers, plastiques, électrolytes (solution qui conduit le courant électrique) et éventuellement carbone sera éliminé, traité et dépollué dans le processus de recyclage."
Alain Fouray Photographe de l'exposition et Frédéric Hédouin Dir Gal de Corepile / © Olivier Quentin
Alain Fouray Photographe de l'exposition et Frédéric Hédouin Dir Gal de Corepile / © Olivier Quentin

On apprend aussi que le recyclage "favorise et développe de nouvelles économies circulaires, des emplois dans les territoires et suscite l’innovation des entreprises françaises."

Et pas la peine d'aller très loin pour s'en convaincre. 

Relais Atlantique emploie 130 personnes au recyclage de textiles


A quelques kilomètres de là, à Couëron, la société Relais Atlantique emploie 130 personnes au recyclage de textiles. Pour la moitié, des emplois en insertion qui peuvent se transformer ensuite en CDI.
La société Relais Atlantique trie et recycle 15 tonnes de textiles par jour. / © Olivier Quentin
La société Relais Atlantique trie et recycle 15 tonnes de textiles par jour. / © Olivier Quentin

Des panneaux isolants en fibre de jeans


Lorsqu'en Loire-Atlantique, Maine et Loire ou Vendée vous déposez un sac de vêtements dans un des conteneurs Relais, celui-ci est ouvert dans l'entrepôt de Couëron, les vêtements y sont triés. Certain seront revendu directement dans les friperies solidaires Ding Fring de la société Relais. D'autres seront exportés ou transformés.

" Les jeans sont transformés en panneaux isolants en fibre de coton, nous révèle Lionel Pineau, le Directeur adjoint de Relais Atlantique."

L'exposition Re-cyclages est installée dans le cadre de l'événement "Complètement Nantes" qui à travers des films, des maquettes, et des ateliers montre les politiques engagées pour créer le Nantes de demain.

► voir le reportage avec les interviews de :
Lionel Pineau : Dir adjoint Relais Atlantique
Frédéric Hédouin Directeur Général Corepile
Alain Fouray photographe



Exposition Re-Cyclages

Jusqu'au 3 juin à la carrière Miséry à Nantes.
Du mardi au dimanche de 11h à 21h.
Entrée libre.

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus