VIDÉO. Naonair, l'application pour connaître la qualité de l'air en temps réel à Nantes

Publié le
Écrit par Ludmila Zie avec Séverine Bourgault
Connaître la qualité de l'air en temps réel. C'est maintenant possible grâce à l'application Naonair… Une association nantaise, Air Pays de la Loire, a lancé une application mobile qui permet aux citoyens d’être moins exposés à la pollution de l’air. ©Reportage de Ludmila Zie, Olivier Journiat et Marie-Catherine Georgelin

Connaître la qualité de l'air en temps réel. C'est maintenant possible grâce à l'application Naonair. Une association nantaise, Air Pays de la Loire, a lancé une application mobile qui permet aux citoyens d’être moins exposés à la pollution de l’air. Elle est disponible sur toute la métropole nantaise et téléchargeable depuis votre smartphone.

Elle est invisible, pourtant elle nous entoure. La pollution…Daniel, cycliste nantais, connaît bien le problème. Il a participé à l’élaboration de naonair, l'application qui sert à évaluer la qualité de l’air sur un trajet donné.

Il calcule mon itinéraire, et il me propose soit le plus sain, soit le plus rapide

Daniel

cycliste

Si l'itinéraire est pollué, Naonair propose un chemin alternatif : "Il calcule mon itinéraire, et il me propose soit le plus sain, soit le plus rapide. Pour avoir le moins de pollution, ozone ou poussières fines, que l'on ne sent pas toujours et qui sont invisibles, mais on les respire avec des conséquences connues sur le cancer du poumon, sur la santé".

Une application locale qui ne concerne que la métropole de Nantes. Lancée il y a quelques jours, elle reste pour l’instant confidentielle, mais pour certains, elle gagne a être connue." C'est vrai que par habitude, on prend toujours le même chemin, mais c’est vrai que ça peut être intéressant", reconnaît cette cycliste.

En tous points de la métropole et à tout moment de la journée

Il aura fallu deux ans d’étude, et de collecte de données avant de pouvoir la proposer aux piétons et cyclistes.

"On est sur une information qualité de l'air en temps réel, donc, on peut avoir l'info chez soi, à l'école des enfants ou à l'endroit où l'on a l'habitude de se promener. Donc vraiment, en tous points de la métropole et à tout moment de la journée", explique Camille Magnan, cheffe de projet numérique Air Pays de la Loire, qui précise : " Et ça, c'est permis grâce à des données que l'on vient de récupérer, qui sont des données de météo, de trafic en temps réel, mais aussi la géolocalisation de la rue, qui jouent beaucoup sur la pollution que l'on respire".

On estime que la principale source de pollution à Nantes est le transport routier, qui représente 69 % des émissions d’oxydes d’azote.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité