NDDL : le collectif Copain 44 appelle à un rassemblement vendredi 2 décembre

Copain 44, le collectif de paysans opposés au projet du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a lancé un appel au rassemblement vendredi 2 décembre à 11h00 à la Ferme de Bellevue, pour réaffirmer sa volonté de protéger la Ferme comme l'ensemble de la Zad.

Ils avaient réussi à réunir près de 150 tracteurs et plus de 500 personnes le 10 novembre dernier à la Vache qui Rit, sur la Zad, 4 jours avant que la cour administrative d'appel de Nantes ne rejette l'ensemble des requêtes dirigées contre des arrêtés préfectoraux autorisant les travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).
Prévenant dans un communiqué que "la menace d'une tentative de début de travaux est des plus forte pour les jours et semaines à venir", le collectif de paysans opposés au projet de futur aéroport à Notre-Dame-des-Landes propose de se rassembler le vendredi 02 décembre 2016 à 11h à la Ferme de Bellevue "pour réaffirmer comment nous protègerons la Ferme comme l'ensemble de la Zad"

Nous ne pouvons accepter que le gouvernement ne respecte pas le code de l'environnement et les loi sur l'eau et les espèces protégées.


"Aujourd'hui, construire un aéroport à NDDL est illégal car l'aménagement de l'aéroport actuel est une alternative tout à fait viable au long terme", explique le collectif. "Il est de notre devoir d'empêcher la destruction des terres nourricières de la Zad et l'expulsion de ceux qui la font vivre", poursuit-il. 

Au programme de ce rassemblement : une présentation des "chantiers de protection" des fermes de la Zad à 11h, suivie par des prises de paroles vers 12h et un repas à 13h. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité