Cet article date de plus de 4 ans

Aéroport Notre-Dame-des-Landes : les propositions des candidats à l'élection présidentielle

Tous les postulants à la fonction de président de la République n'ont pas la même approche de l'écologie. Les plus marqués à gauche s'incrivent dans une mouvance résolument respectueuse de la nature. A droite, les candidats n'en font pas leur priorité. 
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Les propositions des cinq candidats placés actuellement par les sondages en tête de la présidentielle concernant le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes :

Il prévoit de sortir du nucléaire, d'arrêter les subventions aux énergies fossiles, de stopper le projet de Notre-Dame-des-Landes, de renationaliser EDF et Engie.

50% d'énergies renouvelables et sortie du diesel d'ici 2025, c'est ce que le candidat promet avec la fermeture des centrales nucléaires en fin de vie, et la suspension des travaux de Notre-Dame-des-Landes.

Il propose de réduire progressivement la part du nucléaire et les avantages fiscaux pour le diesel ainsi que de nommer un "médiateur" pour Notre-Dame-des-Landes.

Retirer de la Constitution le "principe de précaution", c'est la promesse du candidat avec l'allongement de la durée de vie de certaines centrales nucléaires. Il se positionne pour la construction de Notre-Dame-des-Landes.

La candidate ne l'évoque pas dans son programme. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame-des-landes économie transports transports aériens politique élection présidentielle élections