• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : le Tour Alternatiba fait étape les 7 et 8 juillet 2018

Une cabane sur la Zad de Notre-dame-des-Landes, le 22 mai 2018 / © Christophe François - France 3 Pays de la Loire
Une cabane sur la Zad de Notre-dame-des-Landes, le 22 mai 2018 / © Christophe François - France 3 Pays de la Loire

La Coordination des Opposants au Projet d'Aéroport ( ACIPA ) accueille l'équipe du Tour Alternatiba qui passe à Notre-Dame-des-Landes les 7 et 8 juillet prochains.

Par Evelyne Jousset


Le Tour Alternatiba est parti de Paris le 9 juin 2018 pour atteindre Bayonne le 6 octobre. Une équipe d'une centaine de cyclistes se relaie pour pédaler sur 5800 km et relier les 200 étapes à travers tout l'hexagone et les pays voisins.
Organisé par les mouvements Alternatiba, les Amis de la Terre et Action Non-Violente-COP21 (ANV-COP21), le Tour Alternatiba veut amorcer un changement dans la lutte contre le dérèglement climatique et former une nouvelle génération de citoyens engagés. Il veut renforcer la mobilisation pour le climat en connectant les porteurs d'alternatives et les luttes de résistance aux projets destructeurs.

Déjà en 2015 
En 2015, les triplettes et quadruplettes (vélos multiplaces), symboles de la force du mouvement collectif et de la transition écologique et sociale, avaient  mobilisé plus de 60 000 citoyens, dans tout le territoire, à la veille de la COP21.
Il y a trois ans, l'accord de Paris avait fixé l'objectif à atteindre : limiter l'augmentation de la température du globe en dessous de 1,5°C. Depuis, aucun cadre contraignant n'a été mis en place pour obliger les Etats à prendre des mesures concrètes de diminution conséquente des émissions de gaz à effet de serre. Même les engagements qu'ils avaient pris, déjà insuffisants, ne sont pas tenus. 

2018 est une année importante
En matière d'urgence climatique : nouveau rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du Climat) en octobre, 24ème Conférence de l'ONU sur le Climat en Pologne, sommet des acteurs non-étatiques à San-Francisco, échéance pour la rédaction des politiques Climat au niveau local, autant d'opportunités pour mettre les décideurs face à leurs responsabilités.

Le Tour Alternatiba cherche à faire prendre conscience de l'extrême urgence climatique, qui menace les conditions de vie civilisée sur Terre et impacte déjà des millions de personnes, notamment dans les pays du Sud.

Ce que nous voulons surtout transmettre, expliquent les initiateurs du mouvement, c'est qu'il est possible d'agir concrètement en développant les alternatives et en s'opposant aux politiques et projets climaticides. Nous voulons avancer sur les deux jambes : les alternatives et la résistance

Lors de toutes les étapes, le Tour Alternatiba met donc l'accent sur les réalisations concrètes qui favorisent la transition.

Au menu de cette étape à Notre-Dame-des-Landes : parade à vélo, musique, pique-nique, conférence-débat sur le climat, rencontres et visites sur la zad.




Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus