• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Question Ouest : qui sont les vacanciers de septembre sur la côte Atlantique ?

Pointe St Gildas à Prefailles / © @EricGuillaud
Pointe St Gildas à Prefailles / © @EricGuillaud

Quand le ciel bleu joue les prolongations, les touristes aussi. 8 millions et demi de nuitées en Bretagne, un million et demi dans les Pays de la Loire. Moins cher, moins de monde... Septembre serait-il le meilleur mois pour partir en vacances ?

Par Florence Thibert

Il y a 20 ans, elle s'arrêtait souvent au 31 août. La saison touristique se poursuit désormais jusqu'à la mi septembre, voire plus.

Le mois de septembre est le troisième en terme de fréquentation touristique, juste derrière juillet et août. Un phénomène qui s'amplifie avec le temps. Entre 2015 et 2018, dans les Pays de la Loire, les hôtels ont enregistré 10% de réservations supplémentaires.


Qui sont les vacanciers de septembre ?

Les retraités, les personnes sans enfants, sont les premiers à profiter des vacances en septembre, avec en plus la possibilité de réserver au dernier moment selon la météo.

Ils sont suivis de près par les étrangers qui représentent 27% des touristes en Bretagne.

Ils viennent même, en famille comme Sandra Lena, touriste allemande, venue avec son mari et sa fille sur la côte Atlantique "Nous venons de Bavière, et là-bas l'école reprend plus tard, le 10 septembre, et les vacances commencent début août. C'est pour ça que nous sommes en vacances encore cette semaine."


Quels sont les avantages du mois de septembre ?

L'avantage principal : le prix.
Mi-août, un emplacement dans un camping coûte 41 euros la nuit, contre 22 euros, dès le premier septembre.

Valérie Lebeau, directrice d'un camping à Préfailles nous explique cette différence de prix "Sur l'avant et l'arrière saison on va être moitié moins cher que sur l'été. Les ailes de saison sont toujours très importantes pour nous parce qu'on est toujours sûr d'avoir du monde en été, mais l'avant et l'après saison c'est toujours incertain."

Autre particularité du mois de septembre, même bien remplis, les lieux d'accueil sont calmes, très calmes.


Quelles répercutions pour les professionnels ?

Septembre représente 8% des nuitées annuelles en Pays de la Loire. Bien plus discrets, les vacanciers rapportent tout de même jusqu'à 20% du chiffre d'affaires annuel.

Gaëtan Éveillard, Directeur général de l'office du tourisme de Pornic constate surtout une différence sur la durée des séjours "En très haute saison on a plus de demande sur de cours séjours, 3 ou 4 nuits. Sur les ailes de saisons on part plus sur des séjours à la semaine, voire à la quinzaine puisque le différentiel de prix fait que les gens allongent leur durée séjour et consomment un peu plus."

Moins de plages, mais plus de glaces, de terrasses, et de visites payantes, qui illuminent donc aussi l'automne des commerçants.


►Notre reportage en vidéo

Le festival Les Accroche-cœurs fête ses 20 ans

Les + Lus