• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Aéroport Nantes Atlantique: le plan de gêne sonore validé

La concertation pour le réaménagement de l'aéroport Nantes Atlantique vient de commencer, pour des travaux qui pourraient débuter en 2021, après un appel d'offre. / © Olivier Quentin
La concertation pour le réaménagement de l'aéroport Nantes Atlantique vient de commencer, pour des travaux qui pourraient débuter en 2021, après un appel d'offre. / © Olivier Quentin

L'autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA) vient de valider le plan de gêne sonore que lui avait soumis la préfecture de Loire-Atlantique. Tout en regrettant que les vols de nuit ne soient pas plus restreints.

Par Sandrine Gadet

L'autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA) a donc approuvé le plan de gêne sonore (PGS) qui devrait accompagner le réaménagement de la plateforme aéroportuaire nantaise. 

Si le volet concernant le périmètre et le nombre de logements pris en compte pour obtenir une aide à l'insonorisation a été salué par l'ACNUSA, il n'en est cependant pas de même du chapitre des nuisances nocturnes.
Celles-ci sont engendrées par les mouvements, en soirée et la nuit, des charters et des avions de conception ancienne.
Selon l'autorité de contrôle, le PGS actuel "n'apparaît pas assez restrictif".
Elle recommande d'interdire les vols d'appareils ne répondant pas aux normes acoustiques tolérables et de "restreindre plus clairement l'exploitation au coeur de la période" (entre 22h-6H, NDLR) 

"Nous ne demandons pas un couvre-feu précise Eric Girard-Reydet, secrétaire général de l'ACNUSA. Nous ne pouvons pas exiger l'interdiction des vols de nuit mais dans la perspective du débat qui doit avoir lieu, nous pensons que ce PGS peut être amélioré sur ce point".

L'état a assuré à nos confrères de presse-Océan que l'arrêté de restriction pour les vols de nuit sera évoqué lors de la concertation à venir.

La prochaine grande étape du projet sera en effet la consultation publique, prévue pour les mois de juin et juillet, orchestrée par la Commission Nationale du Débat Public.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus