• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Saint-Nazaire : mise à l'eau d'un prototype pour produire de l'électricité à partir de la houle

Le générateur houlomoteur va être testé au large du Croisic dès janvier 2019 pour une commercilaisation en 2021 / © Christophe François - France 3 Pays de la Loire
Le générateur houlomoteur va être testé au large du Croisic dès janvier 2019 pour une commercilaisation en 2021 / © Christophe François - France 3 Pays de la Loire

Le générateur houlomoteur a été conçu par Geps Techno, une start-up nazairienne.  Construit à Saint-Nazaire, il vient d'être mis à l’eau dans le bassin de Penhoët et sera remorqué sur le site d’essais en mer SEM-REV exploité par Centrale Nantes au large du Croisic.
 

Par Thierry Bercault

21 mètres de long, 14 mètres de large, 7 mètres de haut, le prototype construit par Geps Techno pèse  200 tonnes à vide, 300 tonnes chargé d'eau. Il est capable de produire jusqu'à 150 kW d'électricité.

Mécasoud a construit la coque métallique, les Chantiers de l'Atlantique ont réalisé la peinture-anticorrosion et supervisé les travaux, la SNEF s'est chargé de l’armement du flotteur et Entech SE de la conversion d’énergie. Quant au groupe Bolloré, il a fourni avec sa filiale Blue Solution, un système de batteries innovant qui permet de charger rapidement et de répondre à la production irrégulière fournie par l'énergie des vagues.

C'est le deuxième prototype conçu par Geps Techno depuis le lancement du programme en 2016.  Le premier avait été installé sur le navire Thalassa de l’Ifremer pour réduire sa consommation. Cette nouvelle plateforme est destinée à fournir des solutions en énergie aux opérations industrielles en mer (oil&gas, EMR, aquaculture, petites îles).

Les tests en mer vont durer 18 mois sur le site d'essais du SemRev situé au large du Croisic et piloté par l'Ecole centrale de Nantes. Le générateur devrait être commercialisé en 2021.
 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus