Cet article date de plus de 4 ans

25ème Transolexine, les fans de solex sont à Saint-Nazaire

Une soixantaine de Solex font ce dimanche une randonnée dans les environs de Saint-Nazaire. C'est la Transolexine, un événement annuel qui permet aux fans du Solex de se retrouver et de fêter cet engin né au lendemain de la seconde guerre mondiale.
Ça fume un peu au départ mais ça fait partie de la légende. Le cortège parti de Saint-Nazaire roule à la vitesse vertigineuse de 16 voire 20 km/h en direction de la côte. Le parcours prévoit des pauses pour que les plus rapides (!) attendent les autres.

Beaucoup de retraités parmi les pilotes mais pas seulement, la passion du Solex touche aussi des tranches d'âge bien plus jeunes que le véhicule lui-même.

Saint-Nazaire la ville où on a vendu le plus de solex


Tout a commencé à la maison de quartier de Méan-Penhoët à Saint-Nazaire. Un passionné, Didier Bourgeais a eu l'idée d'ouvrir un atelier de mécanique spécialisé dans la réparation de vélosolex. Il faut savoir que Saint-Nazaire est sans doute la ville de France où le Solex s'est le mieux vendu. L'engin, peu cher, a eu beaucoup de succès auprès de la classe ouvrière locale,

L'atelier a prospéré et la Transolexine a été imaginée pour que tous les fans de cette traction avant sur deux roues puissent se retouver une fois par an et pétarader ensemble.

Voilà pourquoi ce dimanche vous avez peut-être croisé sur la côte ou en Brière quelques dizaines de fous roulants sur leurs sympathiques machines. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports