Saint-Brévin-les-Pins : une écharpe de plus de 3 km déroulée sur le pont de Saint-Nazaire pour le Téléthon

Le défi avait été lancé en décembre 2019. Ce dimanche 24 octobre, une écharpe sera tendue sur le pont de Saint-Nazaire. Elle a été tricotée notamment dans une résidence senior de Saint-Brévin-les-Pins à l'origine du projet.

L'opération a pour nom de code "Tricothon". Elle avait été lancée en décembre 2019 dans une résidence pour seniors de Saint-Brévin-les-Pins, en Loire-Atlantique.

En association avec l’antenne locale de l’AFM-Téléthon, l'idée était de faire parrainer des carrés de tricots qui, mis bout à bout, allaient former une écharpe géante. Laquelle doit être tendue sur toute la longueur du pont de Saint-Nazaire. Le but étant, par les parrainages collectés sur le site de l'association Agir avec les Résidentiels, de collecter des dons en faveur de la recherche contre les myopathies, via l'AFM.

Plus de 1000 tricoteuses

Voilà pour la motivation, quant aux motivés eux-mêmes, ils étaient quelques-uns au départ dans les cinq établissements des Résidentiels dans l'ouest, mais via les réseaux sociaux, ils ont été rejoints par plus de 1000 autres, parfois même au delà des frontières françaises.

"Ça a donné du sens et du lien dans une période complexe" témoigne Frédérique Chaumier, la secrétaire de l'association Agir avec les Résidentiels. 

Le défi est arrivé en effet juste avant le premier confinement et ces travaux de tricot ont permis d'occuper ces moments de solitude et d'isolement imposés.

"On tricotait tout en blaguant"

A la résidence de Saint-Brévin-les-Pins, Marie-Madeleine, 88 ans, a bien aimé l'exercice, cela faisait pourtant une vingtaine d'années qu'elle ne tricotait plus. Chaque vendredi, elle prenait ses aiguilles et les croisaient et recroisaient pour réaliser ces petits morceaux de 30 cm sur 60 cm.

"On tricotait tout en blaguant, sourit-elle, c'était très agréable."

Elle qui avait surtout tricoté pour ses enfants s'est bien motivée pour ce défi, même si elle n'imaginait pas que ce serait aussi compliqué d'organiser ensuite l'assemblage puis la mobilisation de bénévoles pour la pose sur le pont. Elle sera présente ce dimanche pour voir le résultat de tout ce travail de tricoteuses.

"On tricote avec le point mousse, explique-t-elle, un point à l'endroit toujours. C'est plus facile quand vous mettez le tricot à plat sur une table, il ne s'enroule pas et c'est plus simple ensuite pour les assembler."

Car, pour constituer l'écharpe géante, il a fallu assembler les 9590 rectangles et en faire 21 bobines.

Grâce à un partenariat avec le livreur Mondial Relay, tout a été acheminé à Saint-Brévin et Saint-Nazaire.

Le pont de Saint-Nazaire fermé dimanche 24 octobre matin

Ce dimanche 24 octobre, rendez-vous a été donné de part et d'autre du pont aux participants qui se sont inscrits. 

Le pont de Saint-Nazaire sera fermé exceptionnellement à 9h30. Les bobines seront déroulées, assemblées et, si tout se passe bien, à 11h15, l'écharpe de plus de 3 km de long et de 60 cm de large sera tendue sur la route, côté ouest du pont.

On prévoit même, pour saluer la performance, de faire sonner les cornes de brumes de bateaux présents dans le port.

A 12h30, le pont sera rouvert à la circulation mais la fête se poursuivra à Saint-Brévin-les-Pins, place Bougainville, avec diverses animation jusqu'à 16h.

Des couvertures

L'écharpe sera ensuite redivisée pour être offerte sous forme de couvertures à une association caritative.

L'association Agir avec les Résidentiels espère bien collecter par cette opération 45 000 € à destination de l'AFM.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléthon solidarité société