Saint-Nazaire : le terminal méthanier isolé du réseau après la découverte de fuites de gaz

Le réseau national de gaz naturel n'est plus alimenté depuis le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne, sur le Grand Port Maritime de Nantes et Saint-Nazaire. Des fuites y ont été détectées fin avril et la coupure est effective depuis le 4 mai. 

Le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne totalement à l'arrêt depuis le 4 mai, après que soit survenues de légères fuites de gaz les 17 et 27 avril 2021
Le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne totalement à l'arrêt depuis le 4 mai, après que soit survenues de légères fuites de gaz les 17 et 27 avril 2021 © Bertrand Béchard / MAXPPP

 

L'activité du terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne est totalement suspendue depuis le 4 mai dernier. Des fuites de "gaz naturel odorisé" y ont été détectées quelques jours plus tôt, les 17 et 27 avril sur une tuyauterie d'émission haute pression. Le site n'approvisionne plus le réseau national de gaz naturel, pas plus que les navires méthaniers ne peuvent décharger leur cargaison de gaz.

Le préfet de la Loire-Atlantique, dans un arrêté du 12 mai, met en demeure la société Elengy, exploitante du site gazier, de procéder à des réparations provisoires ou définitives, assorties de conditions d'études devant permettre de connaitre la raison de ces fuites. Le préfet évoque de possibles mouvements des sols.

En cas de réparation provisoire, Elengy devra surveiller cette réparation, et entreprendre une réparation définitive dans un délai d'un an. Les services de l'État ajoutent un certain nombre d'exigences d'études complémentaires relatives à la robustesse des installations.

Le texte complet de l'arrêté du préfet de la Loire-Atlantique est téléchargeable à l'adresse suivante : https://www.loire-atlantique.gouv.fr/content/download/48012/313631/file/2021%2005%2012%20APC%202021-ICPE-145%20SOCIETE%20ELENGY.pdf

Nous n'avons pas pu joindre la société Elengy, mais nos confrères de l'Écho de la Presqu'île en rapportent le propos. Elengy assure "travailler sur un plan pour pouvoir reprendre l'émission de gaz dès que possible".

Le maire de Montoir pas averti de la situation

La population de la commune est sensée être avertie de cette situation par voie d'affichage de l'arrêté préfectoral à l'extérieur de la mairie. Thierry Noguet le maire de Montoir-de-Bretagne affirme "n'avoir reçu, aucune information ! Habituellement nous recevons au moins un email, nous avons une ligne directe avec la préfecture tenue par un adjoint de permanence du fait de la présence de deux site Seveso type 2 sur la commune. C'est totalement anormal". C'est donc par les réseaux sociaux qu'il a pris connaissance de l'existence de ces fuites le vendredi 14 mai au soir.

Le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne, avec les sites de Dunkerque, et Fos-sur-Mer approvisionne 30% des besoins de gaz naturel en France. L'essentiel de la consommation, 70%, étant transportée par gazoducs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grand port maritime économie transports maritimes énergie