Vallet en Loire-Atlantique : les gilets jaunes mobilisés contre un projet de zone commerciale

Ils étaient une cinquantaine à s'être mobilisés contre le projet de la zone d'activité commerciale du Brochet ce lundi 11 novembre 2019. / © Gilets jaunes 44
Ils étaient une cinquantaine à s'être mobilisés contre le projet de la zone d'activité commerciale du Brochet ce lundi 11 novembre 2019. / © Gilets jaunes 44

A une semaine de la date anniversaire du mouvement des gilets jaunes, 50 personnes ont manifesté à Vallet ce lundi 11 novembre, en Loire-Atlantique contre un projet de zone commerciale qu'ils jugent "anti-social et anti-ècologique"

Par Céline Dupeyrat

Ils entendent donner "le coup d'envoi des festivités". Une cinquantaine de Gilets jaunes se sont rassemblés ce lundi 11 novembre devant l'entrée d'un supermarché de Vallet en Loire-Atlantique.

L'objectif était de mener une action d'information auprès de la population, relative à la zone d'activité du Brochet.
 

Un projet sur 17 hectares

"Ce projet de zone commerciale de 17 hectares, privilégie le modèle toxique de la grande distribution, détruit le commerce local, appauvrit les bourgs et artificialise les sols. Il ne saurait refléter l'intérêt général en 2019", dénonce les Gilets jaunes 44. Il est comparable à "d'autres grands projets inutiles  comme le port de plaisance de Bretignolles-sur-merou le surf park Saint-Père-en-Retz".

Les militants ont distribué des tracts à l'intérieur du magasin et organisé un temps d'échanges avec les clients de la grande surface.

"Un simuli de débat public"


Le projet est dans les tuyaux depuis 2008. les travaux ont commencé depuis déjà plusieurs mois. La future zone d'activité du Brochet, prévoit l'agrandissement et le transfert de l'Hyper U de Vallet et la création d'un vaste site commercial. Les opposants réclament "que ce type de projet fasse désormais l'objet d'une réelle délibération collective et non d'un simuli de débat public".

Des commerçants locaux on crée une association "Laissez-nous vivre un peu". Certains propriétaires de terrains, expropriés, sont mobilisés depuis longtemps et tentent "d' entraver les procédures".

"Une semaine jaune"


Les gilets jaunes 44 annoncent, par ailleurs, une "semaine jaune", "qui ne constitue en rien un baroud d'honneur. Elle laissera  place à une convergence que la quatrième Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes (ADA) a appelé  de ses vœux; celle avec les syndicats à partir du 5 décembre, pour la défense des retraites, et pour la justice sociale".
 

Sur le même sujet

Les + Lus