• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Vertou : le directeur du collège Saint-Blaise a été suspendu

Mis en cause, le directeur du collège Saint-Blaise de Vertou a été suspendu par le directeur de l'enseignement catholique. / © Google Street View
Mis en cause, le directeur du collège Saint-Blaise de Vertou a été suspendu par le directeur de l'enseignement catholique. / © Google Street View

Le principal du collège Saint-Blaise de Vertou a été suspendu par le directeur de l'enseignement catholique de Loire-Atlantique. Celui-là, mis en cause dans une affaire extérieure à son établissement, aurait eu un rapport intime avec un mineur. Une enquête est ouverte. 

Par Valentin Pasquier

À Vertou, le directeur du collège privé Saint-Blaise a été suspendu par le directeur de l’enseignement catholique de Loire-Atlantique, Hervé Bonamy. Dans un communiqué de presse, celui-ci explique que l’arrêt de travail intervient « à titre conservatoire, dans l’attente d’informations complémentaires ». Certaines familles font part de leur inquiétude, notamment dans les pages de Presse Océan.
 
Qu’est-il reproché au chef de l’établissement vertavien ? Cet homme marié de 54 ans aurait eu une relation intime avec un adolescent de 15 ans extérieur au collège, qu’il aurait rencontré sur internet. La mère du garçon a ensuite déposé plainte le 17 décembre, entraînant la garde à vue du principal. Entendu par la police, il aurait déclaré ne pas savoir que l’adolescent était mineur. En ligne, celui-ci se serait décrit comme majeur.

Aucun élément de culpabilité averé

Une information judiciaire a été ouverte pour agression sexuelle avec possible contrainte, au vue de la différence d’âge des deux hommes. L’enquête devra notamment déterminer si le mis en cause ignorait vraiment la minorité de l’adolescent.
 
Elle pourrait déboucher sur une mise en examen comme sur un non-lieu, car « à ce stade, aucun élément de culpabilité n’est avéré », prévient Pierre Sénnès, le procureur de la République de Nantes. Les faits n’ayant aucun lien avec le collège Saint-Blaise, la suspension n’a été décidée qu’à titre préventif, « afin que la rentrée se passe du mieux possible » souligne Hervé Bonamy. Une des adjointes a provisoirement pris la direction de l'établissement.

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus