5e vague de covid 19 : un ordre de priorité pour les tests de dépistage en Pays de la Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
Depistage covid lors d'un drive piéton
Depistage covid lors d'un drive piéton © Quentin Monaton / France télévisions

Les tests virologiques repassent la barre des 4 millions en une semaine avec la pandémie de covid 19 qui repart de plus belle. L'ARS Pays de la Loire a établi un ordre de priorité pour les personnes souhaitant se faire dépister.

Avec la montée en puissance de la cinquième vague de covid 19, les tests virologiques repassent la barre des 4 millions en une semaine en France.

Dans un communiqué publié ce jour, l'Agence Régionale de la Santé Pays de la Loire rappelle les règles de priorité pour les tests de dépistage.

Le degré de priorité

  • Priorité 1 : pour les personnes qui doivent disposer d’un examen dans les 24h et obtenir les résultats dans les 24h suivantes. Par ordre de priorité, il s'agit de :

- Test RT-PCR ou test antigénique pour les personnes ayant une prescription médicale 
- Test RT-PCR ou test antigénique pour les enfants des classes où un cas positif a été identifié
- Test RT-PCR ou test antigénique pour les personnes ayant des symptômes évocateurs
- Test RT-PCR ou test antigénique pour les personnes asymptomatiques lorsqu'elles sont personnes contacts à risque élevé ou modéré détectées isolément, notamment celles ayant été menées dans le cadre des démarches de contact-tracing 
- Confirmation par test RT-PCR pour les personnes ayant un test antigénique positif 
- Confirmation par test RT-PCR pour les personnes ayant un autotest positif 

  • Priorité 2 :

- Pour les personnes revenant dans les 14 derniers jours d’une zone géographique où le variant Omicron a été détectée, il est demandé de privilégier en priorité la réalisation d’un test RT-PCR afin de faciliter le criblage et le séquençage potentiel. Il en est de même pour les personnes identifiées comme contacts d’une personne positive suspectée de porter le variant Omicron
- Test RT-PCR ou antigénique pour les personnes arrivant d’un pays listé rouge et présentant un arrêté préfectoral nominatif d’isolement, qui sont obligatoirement testées à leur arrivée et au 10ème jour de leur isolement
- Autre test réalisé dans le cadre d’un déplacement à l’étranger ou interrégional

"Toutes les autres demandes sont non prioritaires, en particulier les tests réalisés pour obtenir un pass sanitaire pour des activités sociales, culturelles ou sportives", précise l'ARS Pays de la Loire.

La montée en puissance des tests

"Plus de quatre millions de tests" PCR et antigéniques pour détecter le Covid-19 ont été validés la semaine dernière, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé qui pointe du doigt une plus forte part des moins de 15 ans chez les positifs que lors des précédentes vagues.

Un peu plus 4,02 millions de tests ont été réalisés la semaine du 22 novembre précise la Drees, la direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques, dans un communiqué, soit 1 117 200 de plus que la semaine d'avant.

Fait marquant, "près d'un quart des tests positifs proviennent des moins de 15 ans", "soit 43% de plus que le maximum précédent (350) observé en avril 2021 lors de la troisième vague".

La part des moins de 15 ans chez les positifs "augmente nettement depuis le début de cette 5e vague". Une particularité qui s'explique "au moins pour partie" par la "très forte augmentation du nombre de tests chez les plus jeunes".

La proportion de tests positifs pour les autres tranches d'âges est "en revanche actuellement davantage comparable" à ce qu'elle était "lors des vagues précédentes".

La hausse du nombre de tests effectués n'a pour l'instant pas d'impact sur leur délai de rendu : "la part des tests RT-PCR et antigéniques validés en moins de 24 heures "est stable à 97%", ajoute la Drees.

Le tarif des tests PCR

La fin de la gratuité générale des tests est en place depuis le 15 octobre 2021. "Cette mesure sert à accompagner la progression de la vaccination, gratuite et accessible à tous, qui reste la meilleure façon de se protéger et de protéger les autres", précise l'Assurance Maladie.

Le tarif pour un test RT-PCR réalisé par un laboratoire de biologie médicale est de  43,89 €. Un test antigénique coûte 22,02 € s'il est réalisé par ce même laboratoire. 

Mais le tarif des test antigéniques varie en fonction du "professionnel qui les réalise, du jour et du lieu où ils sont effectués (semaine/dimanche, domicile/cabinet, etc.)".

Exemple un test antigénique réalisé en semaine chez un pharmacien coûte 25,01 €, 30,01 € s'il  est réalisé le dimanche. Chez un médecin, le tarif est de 45,11 € (il inclut le coût de la consultation)

Cependant, les tests de dépistage peuvent être pris en charge par l'Assurance Maladie sous certaines conditions.

C'est le cas des personnes "justifiant d’un schéma vaccinal complet, d’un certificat de rétablissement de moins de 6 mois ou d’une contre-indication à la vaccination" ou pour les mineurs, sur présentation d’une pièce d’identité.

En dehors des personnes répondant à ces conditions, peuvent être pris en charge les tests de personnes identifiées comme cas contact à risque. C'est le cas également pour les personnes de retour d'un pays en liste rouge et devant réaliser un test de sortie de quarantaine, sur présentation de l'arrêté de quarantaine.

La liste complète des prises en charge sous condition est en ligne sur le site de l'Assurance maladie.

La flambée du virus en France

Près de 50 000 nouveaux cas de contamination (+60,30% en une semaine) ont été confirmés au 1er décembre 2021. Le taux d'incidence en France est désormais de 310,9 cas par semaine pour 100 000 habitants, soit une augmentation de 60,53% en sept jours.

Les hospitalisations ont connu pour cette même période une hausse de 37,10%.

Un premier cas de variant Omicron a été confirmé chez un homme résidant en Seine-et-Marne, près de Paris, dépisté à son retour d'un voyage au Nigeria, a annoncé ce jeudi l'Agence régionale de santé (ARS).

Sa femme, qui l'accompagnait, a été testée positive au Covid-19 et un séquençage est en cours pour vérifier s'il s'agit également du variant Omicron, qui jusqu'à présent n'avait été identifié en France que sur l'île de la Réunion dans l'océan Indien.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.