Angers. 1 300 arbres abattus sur le tracé de la nouvelle ligne de tram

Angers. 1 300 arbres abattus sur le tracé de la nouvelle ligne de tram

Les travaux de la nouvelle ligne de tramway d'Angers ne se font pas sans quelques désagréments. 1 300 arbres ont dû être abattus sur le parcours. Mais la ville va remédier à cela.

Par M. F.

La 2ème ligne de tramway à Angers entrera en service en 2022. La construction a commencé et comme on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs, tout ne se fait pas sans changer le paysage. Cet été, 1 300 arbres ont dû être abattus.

Pendant la campagne pour les municipales, un autre itinéraire avait été pensée, selon des critères moins destructeur pour les arbres. "Ce que nous regrettons aujourd'hui, c'est de n'avoir pas pris en compte ce critère dans le choix de la ligne", précise Silvia Camara-Tombini, conseillère municipale PS. 

"Aujourd'hui, on se retrouve avec un boulevard où on a abattu tous les arbres, et même sur des voies périphériques en frontière on continue d'abattre des arbres. Effectivement on s'en étonne."

Pourtant, la municipalité l'affirme, il fallait abbatre ces arbres en bord de parcours. "C'était effectivement nécessaire si on voulait réaliser le tracé du tram tel que nous l'avions envisagé", détaille Bernard Dupré, vice-président d'Angers Métropole en charge de la mobilité et des déplacements.


Les travaux du tram, c'est aussi de l'aménagement, de la place pour les voitures, pour les cyclistes, pour les piétons, pour du stationnement. Il faut partager l'espace public, et ce n'était pas possible compte tenu de l'emplacement des arbres.


Mais la mairie ne va pas laisser la ville dans cet état. Elle a prévu de replanter plus de 1 600 arbres d'ici à 2019.


Reportage : Jean-Pierre Brénuchon, Frédéric Grunchec, Philippe Coat

Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus