• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : on végétalise le centre ville et les abords du tram

100 000 vont êtres plantés d'ici 6 ans / © France 3 PDL
100 000 vont êtres plantés d'ici 6 ans / © France 3 PDL

Démarrés il y a deux ans, les travaux de la ligne B du tram d'Angers ont mis à mal de nombreux arbres du centre ville. La municipalité a donc décidé un plan de végétalisation qui ira de l'avenue Jeanne-d'Arc à la promenade du Bout-du-Monde, en passant par la place du Ralliement. 

Par Evelyne Jousset


La première ligne de tramway d'orientation Nord-Sud  a été inaugurée en 2011. La seconde ligne, d'orientation Ouest-Est, va permettre de relier le principal campus angevin (Belle-Beille, situé à l'ouest de l'agglomération) au centre ville et à la gare. Il va, aussi, permettre de relier le parc des expositions et le quartier Monplaisir. La ligne fera 16 km et comportera 31 stations, 52 000 voyageurs sont attendus.

Sa construction concernerait plus de 63 000 habitants et 27 000 emplois dans un corridor de 400 mètres aux abords de la ligne. Mais pour en arriver là il a fallu modifier le paysage...

On abat des arbres 
Ce projet d’extension du réseau du tramway d'Angers, déclaré d'utilité publique le 20 février 2017,  a entrainé l'abattage de quelques arbres place de La Rochefoucauld, dans un premier temps. À partir du mois d'août 2017,  les arbres des boulevards Ayrault et Carnot ont été abattus, puis ceux des boulevards Pierre-Mendès France, Bessonneau et de la Résistance. Les travaux de réalisation du nouveau pont sur la Maine et des aménagements des abords ont également vu la disparition des arbres de l'avenue Patton.

Inquiétude des défenseurs de l'environnement 
Devant les critiques dont elle a fait l'objet, notamment de la part de l'association Sauvegarde de l'Anjou municipalité a décidé de mettre en place un plan végétalisation du coeur ville. 
.
On végétalise 
100 000 arbres vont être plantés sur 6 ans. Dès cette année il y a en aura 30 000 d'installés. 50 arbres remarquables devraient trouver place d'ici le printemps. 
 

Au-delà de son intérêt touristique et d'embellissement du cadre de vie des Angevins, l'initiative a aussi pour but d'affirmer la spécificité végétale d'Angers, notamment la diversité et la qualité de sa filière horticole.

 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus