• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : polémique autour de la cantine du lycée Jean Moulin

Extérieur du Lycée Jean Moulin de Angers (Maine-et-Loire) / © Capture Google Maps
Extérieur du Lycée Jean Moulin de Angers (Maine-et-Loire) / © Capture Google Maps

Elèves et parents d’élèves interpellent la direction du lycée Jean Moulin d'Angers et les services de la Région concernant la qualité déplorable de la cantine scolaire. Les élèves ont créé un compte Instagram pour dénoncer la situation. La région annonce des mesures dès janvier.
 

Par Fabienne Even

Les photos postées sur le compte Instagram sont éloquentes et feraient frémir n’importe quel parent d’élève : orange et yaourt moisis, pâtes baignant dans l'huile, vaisselle et couvert sales, fuite d’eau dans le self, les élèves du lycée Jean Moulin d'Angers ont décidé d'utiliser les réseaux sociaux pour interpeller la direction du lycée.
 
Alertés par leurs enfants, en particulier les 180 élèves internes qui subissent une double peine, les parents ont informé les représentants des parents d’élèves. Un courrier a été envoyé à la présidente de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais, dans laquelle les élus des parents d’élèves soulignent "la mauvaise qualité sanitaire et gustative des repas, et le manque de diversité des menus" et regrettent "le recours régulier à des plats surgelés, pizza et croque-monsieur et le manque de crudités et légumes verts dans les menus".

C’est inadmissible, les enfants sont obligés de se nourrir dans leur chambre d’internat, c’est grave. Je n’ai plus envie de payer,

s’insurge une maman dont le fils est interne en terminale. Elle paie 1 700 euros de cantine à l’année.

Elle nous explique que la qualité des repas servis à la cantine s’est dégradée depuis le mois de novembre, du fait de l’absence pour maladie de deux cuisiniers sur trois, mais "cela ne justifie pas de leur servir de la nourriture périmée", s'exclame-t-elle.

Des "pratiques perfectibles"


Dans un courrier adressé aux représentants des parents d'élèves, la région des Pays de la Loire se dit mobilisée par la situation et convient que "plusieurs absences d'agents de restauration a profondément désorganisé l'activité". Une solution pérenne semble cependant avoir été trouvée, la région annonce "l'affectation d'un nouveau cuisinier remplaçant à compter du 7 janvier 2019"

Concernant la qualité des repas servis aux lycéens, la région souligne qu'"un conseiller restauration s'est d'ores et déjà rendu dans l'établissement pour effectuer une première analyse du fonctionnement de la restauration" et précise qu'"une trajectoire de redressement de la restauration scolaire du lycée Jean Moulin devra envisager l'ensemble des piste d'amélioration : il est possible que la pratique professionnelle des agents régionaux soit perfectible", ajoutant "la qualité des produits qui leur sont fournis par l'établissement pour préparer les repas méritera sans doute également d'être examinée."

► Le reportage de Pierre-Erick Cally, Gwenaël Rihet et Valérie Jonnet

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer