Le bateau a été fini juste à temps pour le WEF. Il sera ensuite présenté au salon nautique de Paris en décembre puis au salon de Düsseldorf.

La base du Kara est un voilier Allures du constructeur normand Grand Large Yachting.

Autour et à l'intérieur ont été intégrées plusieurs tables tactiles haut de gamme, la spécialité de Kara Technologies.
La plus importante de ces tables se trouve dans le carré, elle permet de piloter toutes les fonctions du voilier.
Le bateau abrite également cinq caméras.

"14 brevets ont été déposés dont 5 concernent l'électronique" précise Ivain Bignonet,  le président de Kara Technologies.
Le jeune entrepreneur a profité de la visite du premier ministre Edouard Philippe pour assurer la promotion de son projet en compagnie d'Armel le Cleac'h, instant saisi par le sponsor du navigateur.

banque pop le cleach kara

##fr3r_https_disabled##
 Conçu à Angers, ce projet associe différents acteurs régionaux. 
l'école d'ingénieurs angevine ESAIP a participé à la conception.

Plusieurs PME régionales sont impliquées, dont Scheibert en Vendée pour l'électricité.

Un projet qui bénéficie également d'aides publiques : ville d'Angers, département de la Vendée, et Région Pays de la Loire.

Prix annoncé de ce bijou : 700 000 euros dont 65 000 d'électronique