• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Arnaque en ligne en Maine-et-Loire : la mise en garde de la police, nos conseils contre les rançongiciels et le phishing

La gendarmerie du Maine-et-Loire met en garde contre des arnaques en ligne / © Andrew Martin de Pixabay
La gendarmerie du Maine-et-Loire met en garde contre des arnaques en ligne / © Andrew Martin de Pixabay

Les policiers du Maine-et-Loire mettent en garde contre une tentative d'arnaque sur le web. Les internautes sont invités à se connecter à un site frauduleux pour payer une amende. On vous dit ce qu'il faut faire (et ne pas faire).

Par Fabienne Béranger

"Plusieurs personnes ont contacté nos services ces derniers jours après avoir reçu des messages les invitant à payer rapidement une amende en se connectant sur le site https://amende.gov-fr.xxx*. Il ne faut surtout pas se connecter à ce site frauduleux et encore moins payer", prévient la police du Maine-et-Loire sur sa page Facebook.

"Le "gov-fr.net " doit déjà alerter. Le seul site internet sur lequel on peut payer une amende est www.amendes.gouv.fr", remarque très justement Lionel CH.

Car ce n'est pas parce que le lien suspect démarre par "https" pour "Hypertext Transfer Protocol Secure", indiquant qu'il s'agit d'un site de paiement sécurisé, qu'il n'y a pas arnaque.

*Nous avons volontairement remplacé la fin de l'url .net en .XXX pour vous éviter de vous retrouver sur ce site frauduleux par inadvertance.

Alors quoi faire ?

 

Vous pouvez appeler la plateforme Info Escroqueries au 0805805817, il s'agit d'un numéro vert gratuit.​​​​​
ATTENTION au lien dans le post précédent, c'est justement sur celui-là qu'il ne faut pas cliquer.


Mais, avant toute chose, faites ce que disent les policiers du Maine-et-Loire : ne vous connectez pas sur ce site (ni sur un site qui vous parait suspect).

Certains d'entre vous ont déjà les bons réflexes.

"J'ai reçu ce message frauduleux il y a 2 jours. Je l'ai transféré au 33700, pour les prévenir !", précise Marie Racapé Courcol, en réponse au post de la gendarmerie du Maine-et-Loire. 

Le 33700 est une plateforme de lutte contre le spam.


"Je signale systématiquement les mails frauduleux sur https://www.signal-spam.fr/", précise, de son côté, Claude Didier.

"Signal Spam est un partenariat public-privé qui donne la possibilité aux internautes de signaler tout ce qu’ils considèrent être un spam dans leur messagerie afin de l’assigner ensuite à l’autorité publique ou au professionnel qui saura le mieux prendre l’action qui s’impose pour lutter contre le spam signalé", précise le site.

Autre site gouvernemental  celui de Cybermalveillance, qui vous aiguille et vous conseille en fonction des informations que vous lui communiquez.  

Prenons un exemple, vous lui dites : "Mon ordinateur est bloqué ou mes fichiers sont devenus illisibles. On me demande une rançon". Le diagnostic vous annoncera très probablement que vous êtes victime d'un rançongiciel (appelé également "ransomware").

Cybermalveillance vous explique de quoi il s'agit et vous guide, si vous en êtes la victime. "Débranchez la machine d'Internet ou du réseau informatique. En entreprise, alertez immédiatement votre responsable sécurité ou votre service informatique. Ne payez pas la rançon. Déposez plainte auprès de la police ou de la gendarmerie de votre domicile ou en écrivant au procureur de la République dont vous dépendez".

Bien sûr, prémunissez-vous contre une nouvelle attaque en éliminant le logiciel malveillant de votre machine.


Et si un message frauduleux bloque votre navigateur préféré sur votre PC, essayez tout bêtement un "Ctrl+Alt+Suppr". Ouvrez le gestionnaire des tâches dans la fenêtre qui s'ouvre et cliquez sur Fin de tâche après avoir sélectionné votre navigateur dans l'onglet Applications. Sur un Mac, allez dans le menu Pomme et cliquez sur Forcez à quitter.

Avec tout ça, vous devriez pouvoir surfer sur le web en toute décontraction.







 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus